Caravane des casques à Bobo : La 2ème édition se tient du 14 au 20 mai 2022

La deuxième édition de la caravane des casques (Caracasque) sera officiellement lancée le 14 Mai 2022 avec pour thème Implication des communautés dans la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso : Quelle stratégie pour une appropriation libre et volontaire ?  A ce propos le comité d’organisation de la caravane était face aux Hommes de médias ce jeudi 14 avril au centre Muraz à Bobo-Dioulasso.

Cette deuxième édition de la caravane des casques se tiendra du 14 au 20 mai 2022 et ce, dans l’objectif de promouvoir la sécurité routière ainsi que le port du casque.

Au programme plusieurs activités seront menées, il s’agit d’une caravane moto qui va consister à faire le tour de la ville en passant par des sites tels que le stade omnisport, la place de la femme, la mairie centrale etc. il y’aura également des panels ; une campagne de proximité dans les lycées, collèges et universités sur toutes les questions en lien avec la sécurité routière ; la vente promotionnelle des casques (les casques seront subventionnés) et des jeux tombola.

Les principaux animateurs de la conférence de presse

Selon le président du comité d’organisation et principal conférencier du jour, Landry Joseph Coulibaly, le défi majeur de cette caravane est de sensibiliser la population sur le port des casques et d’arriver à rassembler tous les acteurs de tous les secteurs de la ville autour des différentes activités.  Le comité d’organisation reste convaincu que nous pourrons venir à bout de l’insécurité routière si chacun s’implique au niveau des familles, des services, des grins de thé, des lieux de prière, etc.

Il est à noter que la caravane des casques ne se penche pas uniquement sur le port des casques mais aborde toutes les questions en lien avec la sécurité routière notamment le code de la route et le permis de conduire ; l’alcool et sécurité routière ; les conséquences liées aux accidents ; la maintenance des engins et bien d’autres. Lors de la première édition sur les sites choisis, plus de 1700 personnes ont été touchées par la sensibilisation.

Malgré les difficultés rencontrées pour la subvention des casques, le comité d’organisation entend “casquer” au moins 109 personnes cette année. Des enquêtes ont été prévues pour avoir des résultats scientifiques sur les sujets de sensibilisation des éditions à venir.

Astride Faouzia Sanou/stagiaire

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap