Campagne électorale dans le Houet : le CDP donne le ton à Bama

La campagne électorale s’est ouverte au Burkina Faso le 31 octobre 2020 et pour les partis politiques, c’est la course à la conquête de l’électorat durant 21 jours. Dans cette dynamique, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), à travers sa section provinciale du Houet, a, le dimanche 1er novembre 2020, tenu son meeting de lancement de campagne provinciale, à Bama. Pour ce faire, une délégation du parti de l’épi et de la daba, avec à sa tête, Alfred Sanou, coordonnateur régional de campagne des Hauts- Bassins du parti est allé à la conquête de l’électorat à Bama.

Le choix de la commune de Bama pour le lancement de cette campagne n’est pas fortuit à entendre Alfred Sanou. L’ex parti au pouvoir a dans le passé, s’est-il justifié, engrangé des victoires politiques en ces lieux et vu que l’accueil y a toujours été chaleureux à leur endroit, c’était, a-t-il dit, l’occasion d’y lancer une reconquête.

La délégation du jour du CDP a ainsi demandé à la population de Bama de placer sa confiance en Eddie Komboïgo, qui, de part son expérience, selon Alfred Sanou, est l’homme de la situation. Celui capable de sortir le Burkina Faso des difficultés qu’il traverse.

Pour atteindre cet objectif, Joseph Bamogo, directeur communal de campagne de Bama, promet mettre tout en ouvre pour qu’avec le concours de toute la population de sa commune, Eddie Komboïgo, puisse, au soir du 22 novembre 2020, être élu président du Burkina Faso.

Cette rencontre avec les militants et sympathisants du CDP de la commune de Bama a par ailleurs servi de cadre pour présenter les candidats inscrits sur la liste provinciale du Houet du parti aux élections législatives.

Abdoul-Karim E. SANON

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire