Burkina : Le nouveau président ordonne un audit général dans l’administration publique

Dans un communiqué signé ce 2 mars 2022, le service de communication de la présidence du Faso affirme qu’au regard des « attentes légitimes des populations dans le domaine de la gouvernance et conformément aux objectifs prioritaires poursuivis », le Président du Faso, Chef de l’Etat, Paul-Henri Sandaogo Damiba « a donné instructions au Contrôleur général d’Etat de l’Autorité supérieure de Contröle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC), de procéder dans les meilleurs délais, en relation avec l’Ordre national des Experts comptables et la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), à un contrôle général de la gestion des structures de l’administration publique ».

Ces contrôles, selon le Communiqué, prendront la forme selon les cas de missions spécifiques, soit, « d’un audit de gestion pour les Sociétés d’Etat, les EPE et assimilés; d’un audit d’investigation, de détection de fraudes financières pour toutes les structures à contrôler; d’un audit des marchés publics pour toutes les structures à contrõler, sur les acquisitions de biens, de services et sur les travaux publics; d’un audit spécifique sur les frais de missions, frais de voyages, carburant, et dons, au bénéfice des PPE ».

Toutes les ressources humaines et matérielles nécessaires pour l’effectivité dudit controle sont mises à la disposition des structures commises à cette tâche, assure le communiqué.

Ainsi, un rapport global est attendu au terme des investigations pour toutes fins utiles, a conclu le communiqué.

Minute.bf

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap