Burkina Faso: Menacé par une crise alimentaire, le pays suspend l’exportation de la farine de certaines céréales

Le ministère en charge du commerce a, dans un communiqué signé ce 23 février 2022, annoncé la suspension de l’exportation de la farine de certaines céréales comme le mil, le maïs  et le sorgho, de toute l’étendue du territoire.

Cette décision intervient au moment où le pays risque une crise alimentaire engendrée par la baisse de la production céréalière à la dernière campagne agricole.

En effet, la production céréalière nationale de la campagne agricole 2021-2022, estimée à 4 709 489 tonnes, est en baisse de 9,07% comparativement à celle de la campagne 2020-2021.

De même, la production prévisionnelle des autres cultures vivrières (niébé, voandzou, patate et igname) estimée à 718 832 tonnes, connaît aussi une baisse de 13,18% par rapport à la moyenne quinquennale, selon le ministère en charge de l’agriculture.

Lors de cette même campagne, 20 provinces sur les 45, sont jugées déficitaires en termes de production céréalière.

Ouest Info

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap