Bureau de la délégation régionale consulaire des Hauts-Bassins : Les élus optent pour un consensus

Les élections consulaires de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina ont eu lieu le dimanche 14 novembre 2021. Ainsi cette élection s’est très bien déroulée dans les Hauts-Bassins. Et comme pour donner une leçon de maturité électorale, les élus des Hauts-Bassins ont décidé à l’unanimité d’opter pour un bureau régional consensuel et ce, avant la date du vote des membres du bureau. Le futur bureau a ainsi présenté ses membres et son programme quinquennal aux acteurs économiques de la région dans la soirée de ce jeudi 25 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso.

Les élections consulaires de la chambre du commerce et d’industrie du Burkina, terminées ; l’heure est à la mise en place des bureaux régionaux. Et pendant que les autres régions s’apprêtent à choisir les membres de leurs bureaux par vote, la future délégation consulaire régionale des Hauts-Bassins a trouvé la bonne formule : celle d’un bureau consensuel.

Composé de cinq membres dont un président, trois vice-présidents et un secrétaire général, le futur bureau régional pour la mandature 2022-2026, a présenté ses membres et son programme aux opérateurs économiques de la région. Et cet exercice intervient à 24h des élections des membres du bureau en question, qui semble ne se présenter que comme une formalité.

Du bureau consensuel, c’est Al Hassane Siénou qui dirigera l’équipe comme président avec à ses côtés Moctar Démé comme premier vice-président, Amadou Sirima comme deuxième vice-président, Abdoulaye Nabolé comme 3ème vice-président et avec Bassiaka Coulibaly au poste de secrétaire général.

Présentant le programme de la future équipe qui présidera aux destinées de la chambre de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins, Al Hassane Siénou a commencé par saluer le degré élevé de maturité des opérateurs économiques de la région des Hauts-Bassins. Satisfait de la confiance placée en lui par ses camarades, il appelle à l’unité de tous les acteurs autour du programme élaboré pour un brillant mandat.

« En portant votre choix sur ma personne, ce n’est pas parce que je suis le plus intelligent du groupe, ce n’est pas parce que je suis le plus instruit et ce n’est pas non plus parce que je suis le plus nanti. Mais c’est plutôt une question de confiance. Et je suis sûr qu’ensemble nous allons réussir ce mandat. Il appartient donc à chacun d’apporter sa contribution. Et pour cela, je voudrais que pendant notre mandat, l’ensemble des acteurs économiques se penchent beaucoup plus sur nos insuffisances à combler plutôt que sur nos succès », s’est-il adressé à ses camarades opérateurs économiques.

Une vue d’élus consulaires à la présentation du bureau consensuel

Et du programme présenté à ses pairs, il s’articule autour de cinq (05) points. L’organisation et le renforcement du secteur privé régional ; la poursuite de la réalisation des grands projets d’infrastructures ; la facilitation de l’accès au financement des entreprises et la promotion du rayonnement de la région constituent ces points autour desquels le quinquennat du futur bureau de la délégation consulaire régionale des Hauts-Bassins déroulera son ambitieux programme de développement socio-économique de la région.

Et c’est à compter avec les conseils et l’expérience de ses prédécesseurs Lassiné Diawara et Djandjinaba Barro, que Al Hassane Siénou entend relever les grands défis économiques de la région des Hauts-Bassins et en particulier ceux de la ville de Bobo-Dioulasso.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap