Boyo Célestin Koussoubé : L’homme qui veut révolutionner l’agriculture dans les Hauts-Bassins

image_pdfimage_print

Elu le 22 juillet 2016 et installé le 28 du même mois à la tête du conseil régional des Hauts-Bassins, Boyo Célestin Koussoubé  s’était engagé à relever les défis du développement économique et social dans la région surtout dans le domaine de l’agriculture et ce, au regard des potentialités agricoles qu’elle regorge. Cinq (05) années après, qu’en est-il de cet engagement?

Le samedi 19 juin 2021, le conseil régional s’est adonné à un exercice de redevabilité comme l’exige le code général des collectivités territoriales.

Organisé pour rendre compte aux différentes forces vives de la région des réalisations de l’exécutif local durant les 5 années, celui-ci a permis aux uns et aux autres de jauger le bilan de l’équipe de Boyo Célestin Koussoubé.

Et comme il fallait s’y attendre, l’agriculture occupe une place de choix dans les actions du conseil régional des Hauts-Bassins durant les 5 dernières années,  quand bien même tous les domaines de compétences ont été touchés.

De ce bilan, il ressort que le conseil, dès son installation, s’est attelé à organiser ou à regrouper les agriculteurs en coopérative d’utilisation de matériels agricoles appelées  « CUMA), qui sont « des organisations innovantes et structurantes ».

Toute chose qui a permis au conseil régional de doter chaque commune de la région d’un tracteur, soit au total 33 tracteurs acquis en 5 ans avec pour objectif, d’améliorer la productivité, de construire une agriculture moderne, compétitive et durable dans la région. « Notre région est une région agricole par excellence. C’est pourquoi ce secteur occupe une place importante dans le programme de développement du conseil régional des Hauts-Bassins. Il est donc important que nous dotions nos braves agriculteurs de moyens de production agricole pour améliorer leurs conditions de vie et de travail. Toute chose qui contribuera à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans notre pays » a souligné le président du conseil régional, Célestin Boyo Koussoubé.

Outre cette initiative fortement saluée par les acteurs du monde agricole, on peut aussi noter l’aménagement de bas-fonds rizicoles et maraîchers. La dernière action en date, c’est le lancement du projet agriculture et développement durable (Agri-DD).

Piloté par l’agence régionale de développement (ARD) des Hauts-Bassins ce projet a un coût 218 378 112 FCFA. Financé à 68,58% par l’agence française de développement (AFD), ce projet entend contribuer à la réduction de la pauvreté par le développement d’une agriculture maraîchère irriguée efficiente en eau et ayant recours à une énergie renouvelable.

Ces actions (non exhaustives) du conseil régional en faveur du monde paysan en général, lui ont valu une reconnaissance du ministère en charge de l’agriculture qui a décerné au conseil un trophée.

L’éducation, la santé, l’environnement, les infrastructures, la culture sont aussi des secteurs impactés par les actions du conseil régional ces 5 dernières années. La sécurité, même n’étant pas du domaine de compétence des collectivités territoriales, a été touchée par l’équipe de Boyo Célestin Koussoubé.

En effet, la commune rurale de Béréba dans la province du Tuy a bénéficié d’un commissariat de police de la part du conseil régional des Hauts-Bassins qui du reste, s’apprête à en construire un autre dans la commune rurale de karangasso vigué, dans le Houet.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.