Bobo: Nestor Bassière annonce un fonds de garantie de 10 millions pour accompagner les femmes de l’Unir/PS

1er vice-président national de l’Unir/PS, le député Nestor Bassière a parrainé, ce samedi 20 mars 2021 à Bobo-Dioulasso, la célébration en  différé de la 164ème journée internationale des droits de la femme, organisée par les femmes de l’Unir/PS de la province du Houet.

A l’occasion, Nestor Bassière qui n’avait pas encore eu de rencontre avec sa base après les élections couplées du 22 novembre 2020, a tenu à témoigner sa reconnaissance aux femmes pour leur contribution à la victoire du parti de l’œuf à Bobo-Dioulasso. « La victoire de l’Unir/PS à Bobo-Dioulasso a été possible grâce aux femmes » s’est-il adressé aux femmes de l’Unir/PS du Houet.

Ainsi, les a-t-il rassurées de sa ferme volonté à les accompagner autant que possible pour leur épanouissement. « Grâce à vous les femmes, je n’ai jamais eu la honte à Bobo-Dioulasso dans ma carrière politique depuis plus de 20 ans. Je puis donc vous rassurer que je ne ferai jamais un pas sans vous les femmes » a-t-il exprimé sa reconnaissance à l’endroit des femmes du parti de l’œuf dans le Houet.

Pour joindre l’acte à la parole, le premier vice-président de l’assemblée nationale de la 8ème législature a annoncé un fonds de garantie de 10 millions de FCFA pour permettre aux femmes de l’Unir/PS de la province de bénéficier de microcrédits pour développer leurs activités génératrices de revenus (AGR) (ce fonds qui ex. « Mais la priorité aux femmes qui assument jour et nuit, leur appartenance à l’Unir/PS » a-t-il prévenu.

En plus de cette annonce qui a été bien accueillie par les femmes, Nestor Bassière a invité ces dernières à mouiller le maillot sur le terrain afin d’occuper les postes aux prochaines élections municipales. « Chez nous, le sexe ne sera plus le critère de choix de nos candidats. C’est le travail qui va déterminer le choix de nos candidats aux prochaines élections municipales. Notre souhait, c’est d’avoir des femmes Unir/PS maires dans la province » a-t-il fait savoir. Et d’inviter les femmes à « ne plus travailler pour les hommes mais pour elles-mêmes ».

Précisions que le fonds de garantie existait déjà et était de 5 millions FCFA.  C’est donc pour remercier les femmes qui ont œuvré à la victoire de l’Unir/PS aux législatives du 22 novembre 2020 qu’il a décidé de doubler la ligne de crédit qui devient désormais,  10 millions de francs CFA.

Jack Koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire