Bobo: Le tribunal administratif a un nouveau président et un nouveau commissaire du gouvernement

image_pdfimage_print

Ce mardi 12 octobre 2021, le vice-président du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso Mindiéba Ouoba a présidé la cérémonie officielle d’installation du nouveau président et du nouveau commissaire du gouvernement du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso. La cérémonie d’installation a eu lieu en présence de parents, collègues, amis et des autorités administratives de la région des Hauts-Bassins.

Nommé président du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso par décret du 16 mars 2021, Patrice Zoundi dit avoir la pleine conscience de la lourdeur de la responsabilité qui l’incombe désormais. « Je mesure l’attente des membres du conseil supérieur de la magistrature qui m’ont renouvelé leur confiance. Tout en leur exprimant ma gratitude, qu’ils sachent combien cette confiance m’oblige chaque jour durant les années auxquelles j’exercerai ma fonction de président du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso à me surpasser pour être à la hauteur de la tâche » a-t-il promis.

Il signifie que pour relever les nombreux défis, un plan de modernisation de la juridiction à l’instance de nomination qu’est le conseil supérieur de la magistrature a été présenté. Il a signifié par ailleurs que les grandes articulations de ce plan sont la réduction des délais de traitement des dossiers, l’amélioration du taux de rédaction des décisions et l’accueil du justiciable en mettant un point d’honneur sur la crédibilité de la juridiction. Il dit ainsi s’engager avec une équipe dévouée et très efficace à la réalisation de ces objectifs à travers la contemplation de l’annuaire statistique 2020 du ministère de la justice.

Nommé commissaire du gouvernement du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso par décret du 11 août 2021, Sié Jonas Palé avec son équipe ont la responsabilité de faire en sorte que tout dossier qui entre au commissariat du gouvernement reçoive un traitement le plus rapidement possible.

Connaissant les attentes des justiciables qui est la célérité de traitement des affaires, le nouveau commissaire du gouvernement dit s’engager dans la mesure de ses possibilités à jouer sa partition afin que toute affaire dont le tribunal sera saisi reçoive jugement dans les délais raisonnables.

Ainsi les deux nouveaux principaux acteurs du tribunal administratif de Bobo ont salué le projet d’installation du logiciel informatique au sein de la juridiction. Chose qui marque selon lui le début de la dématérialisation des procédures.

S’adressant au président du tribunal administratif, Sié Jonas Palé souhaite que le climat de travail pour baliser le terrain à une franche collaboration avec tous les acteurs afin d’obtenir de très bons résultats. Il a toutefois salué les qualités professionnelles de son prédécesseur sur les traces de qui il envisage marcher à défaut de faire mieux que lui.

Au regard de leurs expérience et en fédérant les énergies, Patrice Zoundi et Sié Jonas Palé ne doutent point de la qualité des résultats de leur future collaboration au service des justiciables du tribunal administratif de Bobo-Dioulasso.

Lass/Ouest-info.net

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.