Bobo : lancement des travaux de réhabilitation de l’hôtel de ville

Sous la présidence du gouverneur de la région des hauts Bassins, s’est tenue à Bobo-Dioulasso le 17 mai 2019, le lancement officiel des travaux de réhabilitation de l’hôtel de ville de la commune. Ladite cérémonie a connu la participation des responsables coutumiers, religieux et une forte mobilisation de la population.

Les officiels à la cérémonie

Sur un délai d’exécution de 5 mois, ce projet de réhabilitation est subdivisé, comme l’a laissé entendre le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou, en 3 lots.

Le 1er lot, Continue-t-il, constitue les grosses œuvres, d’un coût de 400 millions FCFA et est confié à l’entreprise Roads/Echa. Le 2ème lot qui concerne la gestion des ouvertures, à hauteur de 300 millions FCFA, est quant à lui, confié à l’entreprise Total Access. Le 3ème lot, à la charge du comité de réhabilitation, constitue la finition et l’équipement du bâtiment.

A en croire les propos de Mamadi Camara, président du comité de réhabilitation, leur manque à gagner s’élèverait à un peu plus de 300 millions FCFA sur un total de 400 millions à mobiliser. Pour combler ce manque rassure-t-il, des actions de mobilisation de ressources seront relancées très bientôt.

Gouverneur de la région des Hauts-Bassins par ailleurs président de la cérémonie de lancement des travaux, Antoine Atiou appelle la population à regarder ensemble vers l’avenir. « Nous devons faire le deuil des évènements de 2014, et repartir sur de nouvelles bases à travers la réhabilitation de cet hôtel de ville » a-t-il suggéré avant de rappeler que cette infrastructure a été un grand symbole pour la ville de Bobo-Dioulasso. « Il faisait partie du décor visuel et même sonore de la ville avec le retentissement de la sirène » s’est-il rappelé. Par cette réhabilitation dit-il, « notre maison commune se dressera fièrement à nouveau au centre de la belle cité de Sya ».

En rappel, le montant estimatif des travaux est de 1.324.264.350 FCFA. Pour la contribution de la commune, le conseil municipal a inscrit dans son budget 2019, la somme de un milliard FCFA. Le montant recherché par le comité de réhabilitation est de l’ordre de 400 millions FCFA. A la date du lancement des travaux, le comité n’a mobilisé que 67 millions de francs CFA.

A.K Sanou/stagiaire

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire