Bobo : La Sonabel s’ouvre au public

La Société nationale de l’électricité du Burkina (Sonabel) tient à Bobo-Dioulasso du 27 au 29 mars 2019, ses journées portes ouvertes (Jpo).

Après Ouagadougou, c’est au tour de Bobo-Dioulasso d’abriter les journées portes ouvertes (Jpo) de la Sonabel.
Objectif, impliquer les consommateurs de la région dans la gestion de la période pointe 2019 et partager avec la clientèle de la zone, les préoccupations et les nouvelles visions commerciales de la direction générale de la Sonabel.

Il s’agit pour la Sonabel à travers ces Jpo, d’aller à la rencontre des citoyens(les consommateurs) pour mieux faire connaître son métier.

Aussi, ces Jpo se veulent être une opportunité pour la Sonabel de présenter tout le potentiel énergétique dont regorge la ville de Bobo-Dioulasso à la population mais aussi et surtout, de communiquer avec elle sur les efforts, les contraintes et les limites liées à la production, au transport et à la distribution de l’électricité.

                                                  Conférences publiques, panels et visites au menu

Sont au menu de ces Jpo qui ont pour thème, « enjeux et défis du mix énergétique au Burkina Faso », plusieurs activités.

Afin de faire l’état des lieux des différentes sources de production dont dispose le Burkina Faso pour « satisfaire une demande qui croit d’environ 15% l’an », ce thème fera l’objet de réflexions impliquant plusieurs spécialistes à en croire le DG.

Aussi, un panel sera consacré à la gestion commerciale notamment à la problématique de la facturation de l’énergie qui est « souvent source d’incompréhension à chaque période de la pointe ».

Les conclusions de ces réflexions permettront à la Sonabel selon son premier responsable, « de mieux affirmer ses stratégies de communication pour prendre en charge les préoccupations des usagers de l’électricité ».

Outre les conférences, panels et autres, il est aussi prévu des visites guidées de certaines installations techniques notamment la centrale thermique de Bobo II et le poste de Kodéni (point d’arrivée avec la ligne d’interconnexion avec la Côte d’Ivoire).

Ces visites selon le Dg, permettront aux uns et aux autres de mieux comprendre l’importance de ces ouvrages et les conditions dans lesquelles les agents y travaillent.

En organisant ces Jpo, la Sonabel souhaite à terme, permettre aux usagers de l’électricité de mieux comprendre les difficultés auxquelles elle fait face au quotidien.

Une manière pour elle, de solliciter leurs accompagnements et suggestions afin de pouvoir « améliorer significativement le service public de l’électricité ».

Jack Traoré

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire