Bobo: La 4ème édition du festival “Noussondia” se tiendra du 15 au 23 décembre prochain

L’association l’Art au-delà du handicap a animé une conférence de presse dans la soirée du samedi 11 décembre 2021. Objectif, annoncer la 4ème édition de Noussondia, un festival de formation de jeunes et d’activités d’inclusion des personnes vivant avec un handicap. L’édition en vue est prévue de se tenir du 15 au 23 décembre 2021.

“Noussondia” est un projet sous forme de festival que l’Association Art au-delà du handicap met en œuvre. Depuis maintenant quatre (04) ans le projet est déroulé chaque fin d’année, une à deux semaines d’activités partagée entre formation en danse, en théâtre et en langue des signe au profit des jeunes enfants notamment avec une part importante des enfants en situation de handicap.

Pour l’édition 2021 qui se tient du 15 au 23 décembre, 35 enfants en situation de handicap et 20 enfants valides prendront activement part aux activités du festival.

C’est du moins ce que l’on peut retenir de la conférence de presse animée par l’association. Cette quatrième édition va durer 3 mois et en 2 étapes: une étape de formation et une étape de création. L’étape de formation se déroule durant deux mois et demi tandis que l’étape de création se déroulera pendant 10 jours à Bobo-Dioulasso.

En effet, le projet Noussondia vise à susciter et renforcer l’esprit de solidarité entre les enfants handicapés et les enfants dits valides, en se basant sur les expériences de ces trois dernières années de mise en œuvre.

Il vise également à sensibiliser la population contre toute forme de stigmatisation à l’endroit des personnes vivant avec un handicap. Enfin, il a pour but de stimuler et promouvoir l’esprit de croissance économique et équitable chez les enfants en situation de handicap et les enfants dits valides.

Cette année, le projet Noussondia est placé sous le thème : « Pratiqu’art pour s’imposer ». A cette édition, des festivaliers venus de Ouaga, du Mali et de la Cote d’Ivoire seront présents.

Qui est Yaya Sanou?

Président de l’association l’Art au-delà du handicap, Yaya Sanou est un danseur professionnel, chorégraphe et chanteur. Il commence à enseigner les jeunes sourds en 2006 à l’institut des jeunes sourds du Faso.

En tant que danseur, Yaya constate un vide dans cette école, vide qui était le manque d’épanouissement des jeunes sourds. Il décide par la suite d’approcher le responsable de l’époque de cette école et de lui exposer son projet d’apprendre la danse aux jeunes sourds.

Pour ce faire, il était obligé de suivre au préalable une formation en langue des signes. C’est donc à l’issue de ces formations qu’il a pu développer une technique de danse spécifique aux personnes en situation de handicap.

Ce projet a été initié bien plus tard, en 2018 et devint international à sa deuxième édition.

Linda Maïssar Gueye / Stagiaire.

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap