Bobo-Dioulasso: Une semaine pour promouvoir l’entrepreneuriat numérique en milieu estudiantin

Le président de l’université Nazi Boni (UNB), Professeur Macaire Ouédraogo a procédé au lancement officiel de la semaine de l’entrepreneuriat numérique dénommée « wuli » qui signifie «lèves-toi» en dioula, ce lundi 26 avril 2021, sur le site de l’INSSA. Prévue se tenir du 26 avril au 2 mai 2021, cette semaine du numérique est organisée par SIRA LABS en collaboration avec l’UNB.

Promouvoir l’entrepreneuriat et l’innovation en milieu estudiantin. C’est l’objectif visé par SIRA LABS en lançant ce projet au profit des étudiants et des innovateurs.

Selon Macaire Ouédraogo, le monde aujourd’hui est en pleine transformation digitale. Pour lui, les missions des enseignements supérieurs, au-delà du cadre offert par l’offre de formation et la diversification de la formation, de nouveaux paradigmes s’imposent aux universités. Ce qui, dit-il, pose le problème de la professionnalisation et de l’employabilité, d’où la question de savoir que deviennent les produits issus des universités ?

A cet effet, il souligne que deux concepts à savoir la responsabilité sociétale et la promotion des incubateurs d’entreprises s’imposent aux universités. Au regard de ces concepts, le président de l’UNB estime que la responsabilité sociétale devrait permettre aux institutions d’enseignement supérieurs de pouvoir trouver des cadres d’échange avec les entreprises privées afin de pouvoir adapter la formation à leurs besoins.

Toute chose qui selon le président de l’UNB permettrait une meilleure insertion professionnelle des sortants des universités et cela va entraîner la réduction du taux de chômage des jeunes.

C’est pourquoi Professeur Macaire Ouédraogo estime que l’initiation de cette semaine de l’entrepreneuriat numérique est une bonne chose pour l’UNB et les autres universités nationales car elle s’inscrit en droite ligne avec le développement du capital humain.

Pour lui, ces concepts devraient aussi permettre aux institutions d’enseignements supérieurs d’être de véritables moteurs devant contribuer à un développement technologique et économique du pays. Il a par ailleurs souhaité que ce projet soit élargi à d’autres secteurs.

Lass/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire