Bobo-Dioulasso : Une femme d’affaires se fait escroquer par son ex employeur

Avant de se lancer dans les affaires, la femme fut une employée de l’homme en question. Faisant confiance à son ex employeur, elle le rejoint en Espagne en 2017 pour payer des marchandises. Étant donné qu’elle ne maîtrise pas le circuit d’achats et de transit de l’Espagne, elle s’est faite guidée par son ex employeur qui aussi était en Espagne pour ses affaires.

C’est là que la dame  a payé des cartons de carreaux, des plaques solaires de grande capacité ainsi que des parfums et savons liquides. Avant de revenir au pays, la femme d’affaires, a pris le soin de laisser à son ex employeur, sa carte bancaire contenant la somme de deux 02) millions de francs CFA ainsi que le code.

Cette somme devrait permettre à son guide de payer le transit de la marchandise. Une fois au bercail, la dame a attendu près d’un an (2018) avant d’avoir les nouvelles de sa marchandise. Aussi, seulement les carreaux sont arrivés sans les autres.

La bonne dame commence alors à douter de la sincérité de son ex employeur. Jusqu’en 2020, la dame n’avait toujours pas la totalité de ses marchandises ni son argent. Après plusieurs tractations, elle a finalement porté plainte contre ce dernier en novembre 2020.

Le parquet  général a estimé que les faits d’abus de confiance sont constitués. Par conséquent, requiert une condamnation de l’ex employeur de la dame à 2 ans de prison avec sursis et à une amende ferme de 1 million. La décision du tribunal est attendue le 1er août 2022.

JK/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap