Bobo-Dioulasso: Une dame échappe de justesse à un lynchage pour des questions foncières

Depuis le déguerpissement des  occupants des berges du marigot Kua en 2019, les populations victimes tiennent des rencontres de concertation et d’information sur le site chaque dimanche.

Ainsi, ce dimanche 27 février 2022, pendant la rencontre hebdomadaire battait son plein, une dame arrive en catimini sur le site. Mais elle se fait très vite repérer par des dames qui la reconnaissent comme une espionne du maire déchu de l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso qui selon elles, est à l’origine de leur déguerpissement.

Elles engagent ainsi une altercation avec cette dernière qui a voulu tenir tête à ses interlocuteurs. Aussitôt, une bonne partie de l’assemblée s’agrippe sur elle pour la faire regretter son acte.

Il a fallu la promptitude du secrétaire général de l’association Dafrassin Sanou qui, avec l’aide de certains membres, pour l’exfiltrer de la furie de leurs camarades. Il la sauve et l’emmène à quelques encablures des lieux de l rencontre avant de la conseiller à éviter de prendre ces genres de risques.

C’est toute tremblotant que la dame soupçonnée d’espionnage a quitté les lieux. Comme quoi, les questions foncières sont assez sensibles. Il appartient donc à chacun d’être prudent dans ses agissements quand on a en face de soi ce genre de sujet.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-Info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.