Bobo-Dioulasso : une conférence publique pour vulgariser les engagements du président Roch Kaboré

Le CGD, centre pour la gouvernance démocratique, a organisé à Bobo-Dioulasso le vendredi 26 février 2021, une conférence publique autour des engagements de Roch Marc Christian Kaboré, élu président du Faso au soir des élections couplées du 22 novembre 2020.

A travers cette conférence publique organisée au profit des acteurs politiques et de la société civile de Bobo-Dioulasso, le CGD entend vulgariser les engagements pris par Roch Marc Christian Kaboré lors de la campagne électorale à l’issue de laquelle il a été élu président du Faso.

« C’est sur la base de ces engagements qu’il a été élu. Par conséquent, le CGD, entend qu’organisation de la société civile spécialisée dans le suivi des politiques publiques, a décidé, dans le cadre du programme présimètre, de partager ces engagements avec les populations et d’organiser les OSC pour un suivi efficient de la mise en œuvre de ces engagements au cours des 5 ans années à venir » a indiqué Anselme Somda, chargé de programme du CGD.

Le CGD veut ainsi, faire en sorte que les gouvernants soient régulièrement interpellés par les citoyens sur leurs engagements. Toute chose qui selon Anselme Somda, contribuera à l’amélioration de la qualité de la gouvernance et de la participation  citoyenne.

Les dix (10) chantiers du programme du président, ainsi que les engagements qui y figurent, ont été passés au peigne fin lors de cette conférence publique. 

De ce suivi souhaité à l’issue de cette conférence publique qui sillonnera toutes les régions du Burkina Faso, résultera une évaluation de la mise en œuvre des engagements du président tous les 3, 6 et 12 mois. « Il ne suffit pas de voter et retourner s’asseoir à la maison pour attendre 5 ans encore pour aller voter. Après le vote, il faut mener des actions qui vont pousser les gouvernants vers l’amélioration de leur propre performance, par-delà, le développement du pays » a signifié Anselme pour qui, l’interpellation doit se faire de façon continue durant tout le mandat du président.

Jack Koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire