Bobo-Dioulasso : un levé de fonds pour soulager les couches vulnérables

Ce samedi 15 août 2020, l’association pour la promotion des femmes, des jeunes filles mères, des veuves et des orphelins a organisé une cérémonie de levé de fonds dénommé « un peu de sourire ». Objectif, venir en aide aux couches les plus vulnérables. C’était à Bobo-Dioulasso, en présence de plusieurs acteurs au développement.

Eviter que les jeunes filles mères et les orphelins s’adonnent à la prostitution et à la délinquance juvénile est l’objectif visé par cette activité de levé de fonds organisé par l’association pour la promotion des femmes, des jeunes filles mères, des veuves et des orphelins.

Selon la présidente de l’association, Rita Aghate Sanou, cette activité fait suite à plusieurs autres, organisées par sa structure. Elle justifie cela par le fait que l’association enregistre au quotidien des demandes d’aides. Cette cérémonie vise donc selon elle, une approche des personnes capables d’aider à soulager ces personnes en situation difficile.

Ces aides permettraient, estime-t-elle, de restaurer la dignité de ces personnes surtout féminines mis à mal par la pauvreté. Pour trouver un cadre d’autonomisation financière à ces personnes, Rita Agathe Sanou a une idée toute faite.

Elle entend mettre en place avec l’accompagnement des bonnes volontés, une unité de fabrication de beurre de karité et de savon et un centre servant de cadre d’hébergement et de centre de formation. Pour ce faire, elle souhaite la contribution de tous ceux qui peuvent apporter une aide.

Patron de la cérémonie, Bruno Dipama, directeur général du fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) dit avoir pris bonne note des doléances formulées par la présidente de l’association.

Il a en effet, promis de voir avec le maire de la commune dans quelle mesure accompagner l’association vu que les interventions du fond permanent passent toujours par le conseil municipal.

Pour lui, ces genres d’actions sont à soutenir car elles incarnent la solidarité au profit des personnes défavorisées. Pour les personnes désireuses de répondre favorablement à cet appel, un numéro est disponible pour les contributions. C’est le: 76 33 91 55

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire