Bobo-Dioulasso : Les rideaux sont tombés sur la 2ème édition du tournoi de la résilience

image_pdfimage_print

Les rideaux sont tombés sur la deuxième édition du tournoi La Résilience ce samedi 2 octobre 2021. La finale qui a opposé l’équipe de “Sagesse” à l’équipe de  Zone B s’est déroulée sur le terrain de sport de l’école SOS du secteur 17 en présence du patron de cette 2ème édition du tournoi, Tahirou Sanou.

2 buts à 1. C’est sur ce score de tirs au but que l’équipe de Sagesse a battu celle de Zone B.

En effet, après le temps réglementaire qui a duré deux fois 25 minutes, aucune des deux équipes n’a encaissé de but. C’est ainsi que l’épreuve de tirs au but a départagé les deux équipes finalistes.

Selon Victor Dabiré promoteur du tournoi, l’objectif du tournoi qui vise de créer un cadre de rencontre de jeunes venus de différents horizons autour du sport, facteur de paix et de cohésion sociale afin de les sensibiliser sur la problématique du VIH/SIDA est atteint au regard de la mobilisation.

Il indique que contrairement à l’édition précédente où le thème s’est focalisé sur la sécurité et le terrorisme, la présente édition a pour thème « rôle de la jeunesse dans la lutte contre le VIH/SIDA et les MST/IST ». A travers ce thème, il entend sensibiliser la jeunesse sur ce fléau qui sévit essentiellement au niveau des jeunes. Il rappelle que le tournoi a commencé le 15 août dernier avec 32 équipes inscrites.

Patron du tournoi, Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’autorité de régulation de la commande publique (SP/ARCOP), estime que le football est une activité saine qui renforce la cohésion sociale au sein d’une société et particulièrement au niveau des jeunes.

Le football c’est aussi pour lui, une activité de loisir et quand la jeunesse se mobilise autour de ça, c’est un devoir pour les ainés de les soutenir. Il ajoute que la résilience est ce qui engage le peuple burkinabè car poursuit-il, le pays traverse beaucoup de difficultés.

Il pense qu’il est normal que sa jeunesse soit résiliente. « Ce tournoi, c’est une occasion de contribuer à la mobilisation de la jeunesse pour davantage de résilience afin que nous puissions remporter des victoires sur tous les fronts dont le combat contre le VIH/SIDA » a-t-il ajouté.

Notons qu’à l’issue de la finale, des prix spéciaux notamment des attestations de reconnaissance ont été décernées à des personnalités. L’équipe victorieuse de la finale a empoché la somme de 100 000f CFA, un jeu de maillots, un ballon et le trophée. Les équipes classées 2ème, 3ème et 4ème ont aussi été primées. Rendez-vous a été pris pour la 3ème édition en 2022.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.