Bobo-Dioulasso : Les mutuelles de santé font leur auto-évaluation

Du 7 au 9 décembre 2021, les mutuelles de santé de Bobo-Dioulasso tiennent une séance d’auto-évaluation qui vise d’une part à dresser le bilan des activités réalisées au cours de l’année et d’autre part, à faire des prévisions pour le futur. La cérémonie d’ouverture de cette séance d’auto-évaluation, organisée par l’antenne de Bobo-Dioulasso du réseau d’appui aux mutuelles de santé (RAMS/Bobo), est intervenue ce mardi 7 décembre 2021, au siège de l’union provinciale des producteurs de coton du Houet.

Amener les mutuelles de santé de la région des Hauts-Bassins et des Cascades à évaluer les activités qu’elles ont menées en 2021 et apporter des amendements et des observations afin de s’améliorer pour les années à venir. Tel est l’objectif visé par cet atelier d’auto-évaluation des mutuelles de santé initié par l’antenne de Bobo-Dioulasso, du réseau d’appui aux mutuelles de santé (RAMS/Bobo).

Une vue des participants à l’atelier d’auto-évaluation

Cette séance selon Harouna Padiéné,  délégué de l’antenne de Bobo-Dioulasso du réseau d’appui aux mutuelles de santé pour (RAMS/Bobo), permettra aux mutuelles d’avoir des documents de planification pour l’année 2022.

Au cours des trois jours de travaux, il sera donc question pour les différentes mutuelles de faire, chacune, des présentations en plénière sur l’état d’avancement de leurs actions 2021. A l’issue de cet exercice, des avis et expériences seront partagés pour améliorer les indications de chaque côté.

A la fin de cette séance, fait savoir Harouna Padiéné, le RAMS/Bobo souhaite que chaque mutuelle de santé puisse présenter ces rapports dans un document afin qu’on puisse avoir une idée claire de ce qu’elles ont pu réaliser comme activité et quel est le résultat et l’indicateur dans la mutuelle de santé en question.

Le RAMS/Bobo envisage des projets de plan d’actions sous forme d’activités, de stratégies et de budget. A noter que les participants sont des mutualistes venus des 17 mutuelles de santé que compte le RAMS dont 14 sont issues des Hauts-Bassins et 3 viennent des Cascades.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap