Bobo-Dioulasso: Les énergies renouvelables au cœur d’une session extraordinaire

Ce lundi 20 décembre 2021, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso Bourahima Fabéré Sanou a présidé la cérémonie d’ouverture de la 2ème session extraordinaire de l’année 2021 du conseil municipal de la commune de Bobo-Dioulasso. Prévue se tenir les 20 et 21 décembre 2021, cette session a inscrit à son ordre du jour 7 points inscrits.

Les autorisations de signature de convention avec des partenaires de la commune, la mise en œuvre d’actions de développement des collectivités et le développement de stratégies de promotion de l’énergie renouvelable dans la commune de Bobo-Dioulasso. C’est l’essentiel du contenu des points inscrits à l’ordre du jour de la 2ème et dernière session extraordinaire de l’année 2021 du conseil municipal de la commune de Bobo-Dioulasso.

« Tous les points inscrits à l’ordre du jour de la présente session, demandent une autorisation au conseil municipal afin de signer des conventions avec des structures associatives pour le développement de notre collectivité » a indiqué le président du conseil municipal de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou.

Il rappelle que des engagements ont été pris pour qu’il n’y ait plus de subvention ou de décaissement sans l’autorisation du conseil municipal. Chose qui justifie pour lui, l’existence d’un point,  portant autorisation de renouvellement de la convention avec une association culturelle à savoir la Maison de la Parole pour l’organisation du festival Yeleen.

Il souligne également à l’ordre du jour de cette session, l’existence d’un point qui traite de l’énergie renouvelable et du climat car, la commune de Bobo-Dioulasso est favorable pour la convention des mairies sahéliennes pour l’énergie et le climat. « Nous avions élaboré un plan d’action qui devrait nous permettre de contribuer significativement à la lutte contre le changement climatique et l’utilisation des énergies renouvelables » a fait savoir le maire de la commune de Bobo-Dioulasso.

Il précise que des autorisations pour l’obtention de conventions de création de partenariat avec les communes de Sikasso au Mali et de Bama au Burkina Faso vont permettre de conjuguer les efforts pour des questions de développement.

Ce qui, pour lui, va renforcer l’unité entre ces différentes collectivités, promouvoir l’environnement et le développement durable, l’éducation et la citoyenneté.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap