Bobo-Dioulasso: le « show » du MPP fait des mécontents dans les rangs des artistes

Le mercredi 11 novembre 2020, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou a tenu une rencontre d’échange avec les acteurs culturels et artistiques de sa ville. Le principal objectif de cette rencontre était d’expliquer à ces artistes ce pour quoi, ils n’ont pas été associés à l’animation du meeting du MPP. La rencontre d’échanges a eu lieu à l’hôtel de ville.

Cette rencontre, à en croire le maire fait suite à une plainte des artistes sur une question d’animation, notamment celle du meeting du MPP au stade général Aboubacar Sangoulé Lamizana, le 05 novembre dernier.

Ces acteurs déplorent le fait que les artistes bobolais n’aient pas été associés à la prestation artistique du meeting. Selon Bourahima Sanou, le problème n’est pas une question de cachet. « Dans les échanges, j’ai compris que ce n’était pas une question d’argent. Ils sont frustrés parce qu’ils estiment que la collectivité ne s’est pas impliquée pour qu’ils puissent être pris en compte parmi les artistes qui ont presté au meeting du MPP » a-t-il fait savoir.

Et au maire de faire comprendre aux artistes que c’était le meeting d’un parti politique qui décide de qui va prester ou non. Selon ce dernier, il y a de manière générale un défaut de communication entre l’autorité communale et les artistes.

Toutefois, il n’a pas manqué de préciser que la commune et ces acteurs envisagent un plan de rayonnement de la culture en général au niveau de la commune et la promotion des artistes en particulier.

Bourahima Sanou a rassuré ses interlocuteurs que des efforts sont faits dans le domaine de la culture d’où la tenue de cette rencontre avec eux pour faire une amorce d’un cadre de concertation pour rendre visibles les actions posées dans ce sens.

Chaque localité, se convainc le maire, doit partir de ses potentialités réelles pour se développer. A Bobo-Dioulasso, c’est la culture et l’art, d’où l’appellation « capitale culturelle et artistique », a-t-il dit.

Ainsi, son souhait est de voir les artistes vivre convenablement de leur art pour que la collectivité puisse aussi tirer des dividendes pour le développement de la ville de Bobo-Dioulasso.

Une vision que les artistes présents à la rencontre ont saluée à sa juste valeur en promettant de collaborer pour que ces objectifs soient atteints.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire