Bobo-Dioulasso : Le FONA-DR se dévoile aux policiers retraités de la région des Hauts-Bassins

image_pdfimage_print

La direction générale du Fonds National d’Appui aux travailleurs Déflatés et Retraités (FONA-DR) était face aux policiers retraités de la région des Hauts-Bassins ce matin du mardi 3 août 2021 à la direction régionale de la police Nationale. Objectif, présenter la structure et les opportunités qu’elle offre aux anciens policiers afin qu’ils se les approprient pour une retraite épanouie. C’était en présence du directeur régional de la police des Hauts-Bassins, Ardjouma Karama qui a ouvert les échanges.

Présenter le Fonds National d’Appui aux travailleurs Déflatés et Retraités (FONA-DR) et ses opportunités et recueillir les attentes des policiers retraités de la région des Hauts-Bassins est le principal objectif visé par cette rencontre entre ces derniers et la direction générale du fonds. Organisée sous la houlette de la direction régionale de la police des Hauts-Bassins, cette rencontre se veut être un cadre d’échange qui permettra d’occuper sainement ces anciens serviteurs de la nation en revalorisant leurs expertises et expériences.

Président de l’association des retraités de la Police Nationale du Houet, Issouf Lalé a salué l’initiative du FONA-DR à sa juste valeur. Il estime que généralement, les retraités sont des laisser pour compte et s’il existe une structure qui est chargée de les accompagner, ses actions ne peuvent qu’être les bienvenues. « Si le FONA-DR va nous accompagner à nous épanouir en tant que retraités, nous ne pouvons qu’accueillir ses opportunités à bras ouverts » a laissé entendre Issouf Lalé.

Le présidium lors des échanges

Ardjouma Karama est le directeur régional de la Police Nationale des Hauts-Bassins. Ayant participé activement à l’organisation de cette rencontre, il y voit un intérêt particulier au profit de ses devanciers, raison de son engagement à la réussite des échanges. « En tant que travailleur, je me sens directement concerné par l’initiative que le FONA-DR a engagé à l’endroit des retraités. Ce sont des gens qu’il fallait accompagner et voilà que l’Etat a mis en place ce fonds à cet effet mais les gens n’avaient pas l’information. Quand les responsables du fonds nous ont approché, on ne pouvait donc pas faire autrement que de s’engager pour mobiliser mes devanciers policiers retraités afin qu’ils puissent se rendre compte après cette rencontre qu’il y a de l’espoir après la retraite » a-t-il justifié son implication dans l’organisation de la rencontre.

Pour le directeur général du FONA-DR, Sibiri Oumar Compaoré, cette démarche vers les personnes déflatées et retraitées vise à leur offrir une retraite dorée en revalorisant l’expertise des uns et l’expérience des autres. « Le but du FONA-DR est d’accompagner nos aînés qui ont eu la chance d’être admis à la retraite. Nous sommes donc venus donner l’information juste aux policiers retraités des Hauts-Bassins sur les opportunités que le FONA-DR peut les offrir. Nous avons trois (03) missions à savoir l’accompagnement en termes financiers ; les formations et la valorisation de l’expertise et des expériences des personnes admises à la retraite. En termes d’expériences chez les forces de défense et de sécurité, il n’en manque pas. Il faut maintenant les transformer en énergie cinétique pour pouvoir être actif à la retraite », a-t-il décliné la raison d’être du FONA-DR avant de se réjouir de la forte mobilisation des acteurs concernés à cette rencontre de Bobo-Dioulasso.

Notons que le FONA-DR existe depuis le 06 février 2008 mais était jusque-là méconnu d’un grand nombre des acteurs concernés.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.