Bobo-Dioulasso : L’association Siraba dévoile son projet, “la région des Hauts-Bassins se met en scène”

image_pdfimage_print

Ce jeudi 7 octobre 2021, les premiers responsables de l’association Siraba ont animé une conférence de presse au centre culturel et artistique Désiré Somé. L’objectif de ce point de presse selon l’association est de présenter aux forces vives de la région son nouveau projet dénommé « la région des Hauts-Bassins se met en scène ».

Développer les arts de la scène dans la région des Hauts-Bassins en vue d’améliorer les conditions de vie des acteurs de la filière ; renforcer le professionnalisme des acteurs des métiers des arts de la scène ; créer et diffuser des pièces d’auteurs en théâtre; renforcer les capacités opérationnelles de l’association Siraba par la normalisation de sa scène de spectacle sont entre autres les objectifs visés par le nouveau projet de l’association Siraba.

Selon le président de l’association Souleymane Koumaré, ce projet est issu du constat que les industries culturelles au Burkina Faso sont pour la plupart dans une situation embryonnaire, confrontées à des difficultés de création et de diffusion des œuvres artistiques. Pourtant souligne-t-il, elles disposent d’un potentiel riche et varié dont la valorisation contribuerait au développement socioéconomique du pays.

Cependant indique Souleymane Koumaré, si ce secteur se présente bien dans la capitale Ouagadougou, la situation est loin d’être reluisante dans la deuxième ville du pays et pire dans les provinces.

Il est convaincu que ce projet va mettre sur pied une plateforme de création et de diffusion de spectacles de qualité des arts de la scène. Pour relever ce défi, les conférenciers font savoir que l’association a noué des partenariats avec des pairs tels que l’association Keton Mafun de Toussiana, Djiguiya et Katouma de Bobo-Dioulasso, Wendpanga de Houndé et Fitini Koulekan de Orodara.

Ils ajoutent que c’est ce consortium d’associations culturelles qui va piloter ce projet et rappellent qu’il est cofinancé par le fonds de développement culturel et touristique et l’Union Européenne.

Pour mener à bien ce projet, les conférenciers indiquent que des cadres de concertation ont été initiés par les responsables de l’association et que le projet a été présenté aux autorités locales pour appréciation.

Le projet se terminera, notions-le par des diffusions sous forme de mini festival où les créations des différentes structures du consortium seront exécutées sur la nouvelle scène normalisée du centre Siraba au grand bonheur du public et des professionnels du domaine.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.