Bobo-Dioulasso: l’association « Boud Bangue Taaba » souffle ses 5 bougies

Le dimanche 9 février 2020, l’association Boud Bangue Taaba (BBT), a célébré le 5ème anniversaire de son existence sous le signe de la cohésion sociale et du vivre ensemble. Cette cérémonie qui a été co-parrainée par le Pr Alkassoum Maïga, représenté par Younoussa Millogo et Adja Oumou Zagré, épouse du directeur de cabinet de la présidence du Faso, a eu lieu au secteur 21 de Bobo-Dioulasso.

« Le vivre ensemble dans la diversité, gage de cohésion sociale dans un contexte sécuritaire difficile ». C’est le thème retenu pour la célébration du 5ème anniversaire de l’association BBT.

Selon la présidente d’honneur de la structure Rita Agathe Salou, l’objectif visé à travers cette célébration est la conscientisation de la masse sur le phénomène d’insécurité qui sévit au Burkina Faso.

A en croire ses propos, l’association œuvre dans le social. Les activités de son 5ème anniversaire en sont selon elle, une illustration.

De ces activités, l’on peut retenir le dépistage du col de l’utérus au profit de 250 femmes, la collecte de sang au profit du centre de transfusion sanguine, une prière communautaire pour la paix et la sécurité, une remise symbolique de vivre, une exposition de produits agricoles locaux.

Prenant la parole, la marraine de l’anniversaire s’est réjouie des activités qui ont ponctué la célébration. Pour ce faire, elle a salué autant que les autres intervenants le thème de cette célébration au regard de la situation sécuritaire difficile du pays.

Et pour renverser la situation, Adja Oumou Zagré est convaincu que la victoire contre ces forces du mal réside dans la solidarité, la cohésion sociale et l’unité du peuple. Elle estime que les terroristes tentent d’opposer les communautés, les religions ou les ethnies.

De ce fait, elle appelle les uns et les autres à ne pas mordre à leur hameçon. Le représentant du parrain Younoussa Millogo quant à lui, attribut cette insécurité à un manque de cohésion et d’unité entre les populations.

Selon lui, tout le monde doit se sentir concerner et œuvrer à fédérer les énergies pour une bonne cohésion sociale.

LD

Laisser un commentaire