Bobo-Dioulasso : La 17ème édition de la fête du citumu a refermé ses portes

Dans la soirée du mercredi 29 décembre 2021 s’est tenu la cérémonie de clôture de la 17ème édition de la fête des chenilles communément appelées Citumu à la place de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso. Cette fête est une initiative de l’Association pour l’Epanouissement de la Commune de Bobo (AECEB) organisé en partenariat avec la commune.

En présence des autorités communales, coutumière, militaires et paramilitaires, c’est avec des animations culturelles, une prestation d’artistes et une séance de dégustation que la 17ème édition de la fête des chenilles a pris fin. Débuté depuis le 27 Décembre 2021, l’édition 2O21 aura tenu toute ces promesses.

Malgré le contexte sanitaire et la situation sécuritaire peu commode, l’AECEB a réussi le pari d’organiser cette édition en Décembre, habituellement organisée en Août. Cela dans l’objectif de rester dans la dynamique de Valorisation des produits locaux et la participation à l’épanouissement de la population de Bobo-Dioulasso à travers cette foire.

En tant que chef d’orchestre de l’organisation de la fête du citumu chaque année, le président de l’AECEB, Lassina Sanon a souhaité ne pas déroger à la tradition et tenir cette édition malgré les nombreuses difficultés auxquelles ils ont fait face. Pour lui, le pari de cette édition est réussi parce qu’elle a eu lieu de façon particulière en décembre.

Il a ajouté que l’objectif recherché par l’organisation de cette 17ème édition en décembre de cette année a été de montrer à tous les amateurs et consommateurs de citumu que dorénavant il est possible de se procurer le citumu pendant tous les mois de l’année avec lAECEB. De ce fait il n’a pas oublié de symboliser sa reconnaissance au maire Boureima Fabéré Sanou par un tableau et ce, au nom de l’AECEB pour lui traduire toute sa reconnaissance.

« Je suis très fier de représenter Boureima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso pour la cérémonie de clôture de cette 17ème édition de la fête des chenilles qui occupe une grande place aujourd’hui à Bobo-Dioulasso en terme d’identité culturelle. C’est donc pour cela que nous avons pris une délibération au niveau de la mairie pour que le citumu reste le label culinaire et alimentaire de la ville de Bobo-Dioulasso. Même si les moments ont été très durs cette année néanmoins l’activité a pu se tenir et c’est cela l’essentielle », a souligné le 4ème adjoint au maire de la commune, Alain Sanou.

Abdoul Aziz Senou /Stagiaire (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap