Bobo-Dioulasso : Des jeunes à l’école du dialogue social

Le Haut conseil du dialogue social organise au profit de jeunes de Bobo-Dioulasso un atelier de formation et de sensibilisation sur l’importance du dialogue social. Ouvert dans la matinée de jeudi 12 mai 2022 en présence de plusieurs acteurs, ce forum va se tenir sur deux (02) jours avec des participants de divers profils.

Le forum de sensibilisation des jeunes de Bobo-Dioulasso sur le dialogue social initié par le Haut conseil du le dialogue social, vise à promouvoir cette valeur, socle de paix et de cohésion sociale. Il fait suite à celui de Ouagadougou tenu en septembre 2021.

Une vue des participants à l’ouverture du forum

Cette vision du Haut conseil du dialogue social s’inscrit dans une dynamique de bannir à long terme l’incivisme et la défiance de l’autorité de l’Etat des rangs des Burkinabè. Et pour réussir cette mission, l’institution a décidé d’attaquer le mal à la racine en sensibilisant les jeunes qui représentent, selon le président du Haut conseil du dialogue social, Domba Jean Marc Palm, plus de 77% de la population du pays.

Pour lui, en sensibilisant les jeunes sur l’importance du dialogue social, l’on pourrait construire une nouvelle société burkinabè débarrassée des tares qui nuisent à son développement. « Le pays est confronté à pas mal d’agitations et dans une telle situation, on ne peut pas construire. Ceux qu’il faut sensibiliser en premier, ce sont les jeunes car ils sont les plus nombreux avec un taux de plus de 77% de la population du pays. Alors, si cette jeunesse est sensibilisée et qu’elle s’approprie cette valeur de dialogue social, la situation va certainement s’améliorer », Domba Jean Marc Palm a-t-il expliqué le bienfondé de ce forum de Bobo-Dioulasso.

Et au cours de ce forum, ce sont plusieurs thématiques en rapport avec le dialogue social, qui seront développées par des spécialistes. Entre autres, on a des thématiques comme la citoyenneté ; la citoyenneté et la mondialisation ; les vertus du dialogue social ; le dialogue social et le développement ; l’expérience japonaise en matière de développement et de dialogue social qui sont à l’ordre du jour.

Domba Jean Marc Palm , président du haut conseil du dialogue social

Les participants essentiellement composés d’élèves et d’étudiants saluent l’initiative. Ils promettent d’en être les ambassadeurs dans leurs milieux respectifs pour que le Burkina Faso de demain soit un Burkina Faso où la tolérance, l’acceptation de l’autre et le vivre ensemble soient la boussole de tous pour un développement harmonieux et durable du pays.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap