Bobo-Dioulasso : Des feux tricolores en panne “depuis 6 mois”

Dans la ville de Bobo-Dioulasso, les dysfonctionnements de feux tricolores sont un constat courant. Une situation qui entraine beaucoup de difficultés en circulation surtout aux heures de pointe et de descente. A certains endroits, les pannes des feux durent plusieurs mois sans solution. Une équipe de Ouest Info a fait le constat sur un de ces carrefours où les feux tricolores sont en panne depuis près de six (06), occasionnant ainsi plusieurs accidents.

Il est 11heures 53 minutes ce jeudi 02 décembre 2021. Nous sommes à l’intersection du premier carrefour du tronçon qui relie la sitarail (gare de train) au marché central de Bobo-Dioulasso.

A cet endroit, le désordre dans la circulation est palpable. Des coups de klaxon par ci, des coups de frein brusques par là et des gestes désapprobateurs des uns contre les autres. Chaque usager tente de se donner la priorité à cette croisée de routes.

On a comme impression que certains usagers traversent les lieux les yeux fermés. Aux usagers ordinaires, s’ajoutent les gros camions, les minibus et les tricycles dont les va-et-vient incontrôlés compliquent davantage la situation. Tout cela, parce que les feux tricolores de ce carrefour ne fonctionnent pas.

Ainsi chaque jour et depuis près de six mois, des centaines d’usagers prennent d’énormes risques à cette croisée, du fait du dysfonctionnement de ces feux tricolores. La perturbation de la circulation et l’insécurité routière sont donc devenues le lot quotidien des usagers et des riverains.

Aïcha Ouattara, commerçante à un angle de l’intersection risquée témoigne que « ces feux tricolores sont en panne depuis juillet 2021 et cela crée un véritable problème de circulation sur ce carrefour. »

Cette situation de panne ne met pas seulement à nu la méconnaissance et/ou le non-respect du code de la route et les perturbations au niveau de la circulation, mais elle est également la source de nombreux accidents. « Il y a eu beaucoup d’accidents pendant ces six mois mais heureusement, on n’a jamais assisté à des cas mortels », souligne un commerçant à proximité des lieux, qui affirme être témoin d’accidents sur ce carrefour très fréquenté.

Fatigués d’attendre une solution à la situation, les riverains et usagers du carrefour en question n’espèrent plus grande chose. « Depuis que les feux sont tombés en panne, personne n’est venue pour les réparer. Souvent la Sonabel vient réparer les lampadaires mais ne touche pas aux feux tricolores. Je ne pense pas que ces feux seront un jour réparés », nous confie un autre commerçant, installé non loin du carrefour aux énormes risques. 

 Hormis cette intersection, à Bobo-Dioulasso, sur quarante (40) carrefours munis de feux tricolores, nombreux sont ceux dont les feux sont très souvent en panne.     

Quelles peuvent être les causes de ces dysfonctionnements récurrents ? A quel niveau se situent les responsabilités ? La réponse à ces interrogations dans les prochaines publications de Ouest Info. Nous tenterons d’aller à la source du problème afin d’apporter des réponses à ces questions dans nos prochaines éditions.

Amsatou Coulibaly & Abdoul Aziz Senou/stagiaires (Ouest-info.net)

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap