Bobo-Dioulasso : Ambassadrice Culturelle de l’Unesco, Aminata Sanou élevée au rang de reine

Ambassadrice culturelle de l’Unesco, la danseuse et chorégraphe burkinabè Aminata Sanou, a été élevée au rang de reine par l’union nationale des dozos du Burkina et la chefferie de la communauté Bôbô en reconnaissance à ses multiples actions en faveur de la promotion et de la valorisation de la culture. C’était à Bobo-Dioulasso le vendredi 12 février 2021 en marge de la cérémonie de clôture de la 8ème édition du Festival In Out Dance.

C’est au vu de son parcours et de ses activités artistiques, de son combat pour la cause des femmes et pour la paix ainsi que de son titre d’Ambassadrice culturelle 2020, qu’elle a  été élevée au rang de Reine par les siens.

Cette cérémonie qui s’est déroulée dans le plus grand respect de la tradition en présence de sa grande famille, de la population et des artistes danseurs de Bobo-Dioulasso, fait désormais d’elle,  la première femme burkinabè à recevoir ce titre. Ainsi devient-elle,  la porte-parole des femmes et surtout celles du Burkina en particulier, dans le Monde.

Porte-parole mais aussi défenseur des femmes, Aminata Sanou mûrit déjà des projets professionnels et sociaux en vue d’atteindre son objectif à savoir le bien-être de l’autre moitié du ciel. L’égalité des sexes, l’ascension sociale des femmes sont entre autres, son combat.

Pour ce faire, elle compte œuvrer avec sa fondation Aminata Sanou « Origin’ELLES » (en cours de création), pour l’éducation et l’autonomisation des femmes, lutter contre les violences faites aux femmes ainsi que de sensibiliser, écouter et  accompagner ces femmes.

Jack Koné/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire