Bobo-Dioulasso : 6 ans après sa destruction, l’hôtel de ville fait peau neuve

L’hôtel de ville de la commune de Bobo-Dioulasso réhabilité, a été inauguré le vendredi 30 octobre 2020. Ainsi cette cérémonie d’inauguration a été l’occasion pour les autorités de reconnaître et saluer le mérite de certains acteurs au développement par des attestations et décorations. C’était en présence de plusieurs autorités et de nombreuses populations.

Réhabilité à plus de 1,3 milliards de FCFA sur contribution de bonnes volontés et sur le budget 2019 de la commune, l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso présente désormais un nouveau visage.

En effet, le joyau qui a été inauguré ce vendredi 30 octobre 2020, marque jour pour jour, la date du 6ème anniversaire du saccage de l’infrastructure en question.

Cérémonie parrainée par Simon Compaoré, président d’honneur de l’association des municipalités du Burkina Faso qui du reste, a salué l’initiative avant de se réjouir de l’allure que présente l’infrastructure rénovée qui est selon lui, digne d’une ville comme Bobo-Dioulasso.

Pour ce faire, Simon Compaoré a félicité tous les acteurs et particulièrement le maire de la commune de Bobo-Dioulasso et le comité de réhabilitation qu’il a toutefois invité à rester mobiliser pour les futurs chantiers de développement de la capitale économique.

Représentant le ministre de tutelle des municipalités, le ministre délégué à l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Madjara Sagnon a salué la bravoure et la solidarité des populations de la commune de Bobo-Dioulasso pour les efforts consentis dans les actions de développement local.

Une chose dans laquelle voit-elle les germes du développement endogène. De ce fait, Madjara Sagnon a invité les différents acteurs à faire bon usage de cette infrastructure moderne afin qu’elle puisse inspirer les populations à s’engager davantage pour soutenir ces genres d’actions de développement local.

Maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabéré Sanou a inscrit cette action populaire dans la volonté des bobolais à promouvoir le développement endogène. A-t-il donc profité de l’occasion pour inviter les natifs de la commune à continuer dans ce sens car c’est seulement dans l’unité, estime-t-il que Bobo-Dioulasso pourra se développer véritablement.

Et pour encourager les efforts de développement local, certains acteurs locaux ont été distingués par des décorations pour les uns et par des attestations pour les autres.

Abdoulaye Tiénon     

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire