Bobo-Dioulasso: 4360 boîtes de lait périmé saisies, 4040 boîtes déjà sur le marché

Le commissariat central de la ville de Bobo-Dioulasso a procédé à la présentation de produits impropres à la consommation à la presse ce soir du mercredi 05 mai 2021. En effet, 4360 boites de lait impropre à la consommation ont été saisies par une équipe de la brigade de recherche de la police nationale le 03 mai 2021 à Bobo-Dioulasso. Le commissaire central Karim Dao à profité inviter la population à plus de vigilance en prenant le soin de vérifier les dates des produits de consommation avant de s’en procurer.

Ce sont au total 4360 boîtes de lait impropre à la consommation qui ont été saisies par la brigade de recherche de Bobo-Dioulasso le 03 mai dernier.

Tout serait parti du constat d’un tricycle qui transportait des cartons de sucre par une équipe de la police en mission. Les policiers de la brigade de recherche ont donc voulu savoir ce que les cartons contenaient vu que le tricycle se garait devant une concession.

Ainsi, ils ont constaté que les cartons de sucre contenaient des boîtes de lait. Et après avoir poussé leur curiosité, ils se sont rendus compte qu’ils avaient affaire à des produits périmés. Le propriétaire étant une dame les a conduits chez son livreur qui est aussi une dame basée au secteur 21.

En ces lieux, les policiers ont trouvé deux jeunes qui avaient pour tâche d’effacer les dates de péremption avant d’antidater les boîtes à l’aide d’étiquettes imprimées.

Ainsi tout le stock de lait à été saisi. Et les investigations ont permis de savoir qu’en plus des 4360 boîtes saisies, 4040 boîtes ont déjà été mises sur le marché.

Et pour le moment, ce sont 4 personnes impliquées dans ces actes qui sont aux arrêts et les investigations continuent selon le commissaire central Karim Dao pour mettre main sur les autres membres du circuit de ce marché noir.

Le commissaire à donc saisi l’occasion pour demander à la population de faire attention et d’éviter les produits sans date de péremption. Il invite par ailleurs tous ceux qui possèdent actuellement du lait de marque « soleil » à ne pas le consommer car c’est ce lait qui a été saisi et dont une partie serait déjà sur le marché.

Il souhaite que toute personne qui se l’en a déjà procuré, l’amène au commissariat pour qu’il puisse être envoyé au centre d’enfouissement technique pour être détruit afin de préserver leur santé.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire