Bobo : Pour avoir tenté de corrompre un commissaire de police, le co-gestionnaire du restaurant du CHU écope de 24 mois de prison ferme et une amende de 2 millions

Le co-gestionnaire du service de salubrité du restaurant du CHUSS écope des peines de 24 mois et d’une amende de 2 000 000f CFA, le tout ferme dans l’affaire tentative de corruption d’un commissaire de police !

C’est ce 04 Mai 2021, au TGI de Bobo, lors de l’audience correctionnelle du jour que le co-gestionnaire Wermé Boukaré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été appelé à la barre pour répondre au fait de ” tentative de corruption” qui lui est reproché. Le Ren-Lac / Crac-Hauts Bassins a saisi l’occasion pour se constituer partie civile.

En rappel c’est autour de l’information de la mauvaise qualité de l’entretien des locaux de restauration du CHUSS que le Commissaire Sanou a été instruit pour les enquêtes. Le Co-gestionnaire, à l’audition, a profité glisser une enveloppe contenante 300 000f CFA au brave commissaire, qui a non seulement refusé et dénoncé l’acte.

Cliquez ici pour lire la suite sur l’expressdufaso.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire