BEPC 2020 dans les Hauts-Bassins : 44 359 candidats en lice

Les épreuves de la session 2020, du BEPC ont démarré ce mardi 14 juillet 2020. Le lancement officiel de cet examen dans la région des Hauts-Bassins a eu lieu dans le centre de composition du Collège Sainte Marie de Tounouma qui abrite le jury 12. Et c’est le secrétaire général de la région, Sayouba Sawadogo accompagné des premiers responsables de l’éducation de la région et d’autorités locales, qui a donné le top de départ en invitant les candidats et les examinateurs au respect des consignes sanitaires contre le coronavirus.

C’est au total 44 359 candidats dont 20 315 garçons et 24 044 filles qui vont à la conquête du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) dans la région des Hauts-Bassins soit une hausse de 8,28% de participation par rapport à la session 2019.

Organisé dans un contexte particulier, le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins, Sayouba Sawadogo, a d’abord encouragé les candidats avant de les inviter à observer les mesures barrières contre le coronavirus.

Pour lui, l’observation de ces mesures demande l’implication de tous les acteurs auxquels il a exhorté de veiller à ce que cela soit effectif.
Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire, Henri Prosper Paré a, tout comme le secrétaire général de la région, invité tous les candidats de la région à respecter les consignes sanitaires pour se protéger et protéger leurs camarades.

Il a toutefois déploré le fait que le déroulement des programmes scolaires ait été chamboulé par la maladie. « L’année scolaire a été durement éprouvée par l’avènement du coronavirus mais les collègues enseignants ont mouillé le maillot pour rattraper ce qui pouvait l’être. Et c’est ce qui a permis la tenue de l’examen. Je tiens à saluer leur dévouement » a-t-il apprécié.

Aux candidats, le directeur régional a demandé de se démarquer des pratiques non acceptables en se mettant dans la peau de candidats loyaux.

Notons que les examens techniques du CAP et du BEP se tiennent en même temps que le BEPC. Et la région des Hauts-Bassins enregistre 2540 candidats à ces deux examens de l’enseignement technique.

Pour ce qui est des dispositions prises pour une bonne tenue de ces examens, il faut noter que la quasi-totalité des candidats de même que les examinateurs portaient des masques de protection.

Aussi, des kits de lavage de mains étaient disponibles devant les salles où s’est tenu le lancement officiel de l’examen. Seulement que le respect de ces mesures n’est pas obligatoire pour les candidats pour accéder aux salles.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire