Basket-Ball au Burkina: C’est parti pour le championnat national des petites catégories

Après Ouagadougou  le 19 février dernier, c’est au tour du district de Basket-ball du Houet de lancer ce samedi 05 mars 2022 sur le plateau omnisport du stade Wobi de Bobo le championnat national des petites catégories.

C’est le Directeur régional des sports et des loisirs des Hauts Bassins Gilbert D. Lompo qui a présidé ce lancement en présence du Président de la FE .B. BA Souleymane YAMEOGO, du Président de la Ligue des Hauts-Bassins Blaise Dahourou, du parrain Juste Cyriaque Nacanabo et de nombreux acteurs du monde de la balle au panier.

Le district du Houet qui accueille cette cérémonie a enregistré selon le Président Dahourou, l’arrivée de deux nouvelles équipes qui font passer le nombre de 10 à 12 équipes.  Le district du Houet a engrangé de bons résultats sur le plan national. C’est ainsi qu’il détient les premières places en catégorie minimes garçons ;  en seniors dames et en juniors dames.

Pour le lancement du championnat national des petites catégories à Bobo, le président Yaméogo se dit satisfait de la mobilisation des acteurs au niveau local. Les sports de main sont généralement considérés comme les parents pauvres mais le DR des Sports et des loisirs des Hauts-Bassins rassure qu’il n’y a pas de sports mineurs au niveau de son département. C’est pourquoi dit-il, il fait ce qu’il peut pour apporter un soutien à toutes les disciplines sportives au niveau national.

Le président de la FEBBA

Néanmoins les défis restent énormes dans le domaine du basket selon le Président de la FE.B.BA, avec un total de 111 équipes. Selon la formule que la structure fédérale va arrêter avec les techniciens c’est environ 1000 matchs qui seront joués.

“Nous remercions notre ministère de tutelle pour tout ce qu’il fait pour nous accompagner et nous appelons les sponsors à continuer de nous soutenir. Mais le gros souci ce sont les infrastructures qui laissent à désirer. Sinon les talents sont disponibles “. Le président YAMEOGO pense que si des infrastructures sont mises à leur disposition avec les talents qui existent, le Burkina Faso fera parler de lui à court terme en matière de basket.

Pour plus d’organisation, la fédération compte expérimenter en plus de Ouagadougou et Bobo Dioulasso, une formule de championnat avec 8 régions du pays dans les petites catégories (minimes garçons et filles).

L’ambition c’est d’organiser et réussir à terme un championnat régulier, structuré étalé sur au moins 7 mois et l’intégré dans 8 régions sur les 13 que compte le pays. L’accent doit continuer d’être mis sur l’organisation des camps vacances basket.

Sur le terrain, le match d’ouverture a opposé les minimes garçons du RCB à ceux du club ABCB. Au terme d’une partie très animée, la victoire est revenue aux minimes de ABCB qui ont marqué 36 paniers contre 26 pour les petits du RCB.

Pour le compte du deuxième match l’équipe cadette de ADESIF a corrigé Espérance de Lafiabougou  par le score sans appel de 38 à 15. Notons la présence à cette cérémonie de l’homme le plus fort du monde IRON BIBI qui a donné une saveur particulière à ce lancement.

Ben Idriss Koné

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap