Banfora : Quand le service de la préfecture dépend des secrétariats publics

La préfecture de Banfora est en manque criard de matériel de travail. Sans ordinateur ni même feuilles de rame pour les actes administratifs, les usagers passent par des secrétariats publics avant d’obtenir leurs documents administratifs.

Depuis longtemps, des usagers de la préfecture du département de Banfora se plaignaient du manque de matériel pour leurs actes administratifs. Avons-nous été témoin de cette triste réalité de ce service ce mardi 25 mai 2021 quand nous nous y sommes rendus pour déposer une demande d’acte administratif.

De vue extérieure, ce sont des locaux entièrement rénovés à la faveur de l’organisation du 11 décembre 2020, que l’on aperçoit. Mais la réalité interne est toute autre.

A l’intérieur de ce service, ce sont des agents assis dans le dénuement total. « Nous n’avons pas d’ordinateur pour saisir les certificats. Quand vous rédigez votre demande, vous devriez joindre le projet de l’acte à la demande car ici à la préfecture, il n’y a pas d’ordinateur pour cela » nous a expliqué un agent. « En plus, nous n’avons même pas de feuilles de rames », renchérit notre interlocuteur.

A entendre les uns et les autres, cette situation dure depuis longtemps. Ainsi, les usagers sont régulièrement orientés vers les secrétariats publics de la ville avec un exemplaire de l’acte sollicité où ils font la saisie ainsi que l’impression avant de revenir soumettre à la signature du préfet sans oublier que des erreurs peuvent s’y glisser.

Vivement que quelque chose soit fait pour trouver une solution à cette situation qui met mal à l’aise les agents de la préfecture et les usagers de ce service public.

Zanga Souleymane Dao

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire