Banfora : le procès de l’affaire harcèlement d’une mineure à Niangoloko reporté au 22 septembre

Le procès du gendarme accusé de sévices corporelle, séquestration et viole sur une mineure de 16 ans à Niangoloko, prévu se tenir ce mardi 8 septembre 2020 au Tribunal de Grande Instance (TGI), a été reporter pour le 22 septembre prochain pour « permettre à tous les témoins d’être présent au procès ».  Les avocats de l’accusé ont demandé la libération provisoire de l’accusé ce qui n’a pas été accordé par le parquet.

Pour rappelle, c’est courant août dernier que cette affaire (une affaire de harcèlement sur une fille de 16 ans qui accuse un homme de tenue de Niangoloko) a fait surface à travers les médias. 

Une Coalition d’organisations de la société civile (OSC) qui s’est saisi de l’affaire, l’a porté devant les juridictions compétentes en la matière pour jugement.

JPP/Banfora

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire