Baccalauréat 2020: 17 789 candidats en lice dans les Hauts-Bassins

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Attiou accompagné d’une délégation universitaire et éducative, a procédé, ce lundi 3 août 2020, au lancement officiel des épreuves écrites du premier tour du baccalauréat session de 2020 dans la région. La cérémonie de lancement a eu lieu au complexe scolaire Elohim sis au secteur 22 de Bobo-Dioulasso.

3 août 2020. C’est la date du début de l’administration des épreuves écrites de la session 2020 du baccalauréat au Burkina.

Ainsi, les autorités de la région des Hauts-Bassins ont procédé au lancement officiel de ces épreuves de ce premier diplôme universitaire au complexe scolaire Elohim.

Gouverneur de la région, Antoine Attiou, s’est voulu optimiste quant aux résultats attendus malgré la crise sanitaire qui a bouleversé le calendrier scolaire. « Nous savons que l’année scolaire a été marquée par le contexte sanitaire de la maladie à coronavirus mais les candidats nous ont promis de bons résultats parce qu’ils ont eu le temps de se préparer intensément avec la reprise des cours » a-t-il indiqué.

Dans cette logique, il a encouragé les candidats avant de les inviter à observer les mesures barrières pendant la période du déroulement des épreuves. Le gouverneur a toutefois rassuré les différents acteurs quant aux dispositions prises pour une bonne conduite de l’examen.

Vice-président chargé des enseignements et de l’innovation pédagogique de l’Université Nazi Boni, Patrice Toé a également souligné une bonne préparation de la tenue de l’examen. « Nous avons pris des dispositions en impliquant toutes les autorités locales et les élus locaux dans l’organisation de cette session de baccalauréat car ils connaissent mieux la topographie de leur région. Cela vise à faciliter le mouvement des candidats vers les centres de composition » a-t-il souligné avant de préciser que la région des Hauts-Bassins compte pour cette session de baccalauréat, 17 789 candidats dont 10 336 garçons et 7 423 filles soit une nette augmentation du nombre de candidats dans la région par rapport à l’année dernière.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire