Baba Dayo: Notre homme de l’année 2021

Pour 2021, Ouest Info a désigné son homme de l’année à Bobo-Dioulasso. Ce choix a été guidé par des critères basés sur des actions d’intérêt ou d’utilité publique indiscutable. Et c’est le PDG du groupe SOBUCOP qui a retenu notre attention par des gestes qui paraissent parfois anodins mais qui sont d’une très grande utilité publique.

Baba Dayo, grand homme et homme grand. C’est le nom qui, à lui seul, symbolise dans certains milieux à Bobo-Dioulasso, un leadership serviable. Loin de serviles flagorneries, un noyau a été constitué au sein de l’équipe de Ouest info depuis le début de l’année 2021 pour désigner l’homme qui, de par ses actions, poserait des actes utiles à l’ensemble de la population de Bobo-Dioulasso et de la région des Hauts-Bassins. Et c’est Baba Dayo, ce grand opérateur économique de Bobo-Dioulasso qui a retenu l’attention de la direction de Ouest Info.

Pourquoi Baba Dayo?

Ouest Info n’a nullement porté son choix sur Baba Dayo comme son homme de l’année en termes d’actions de développement local parce qu’il est le plus riche ou par quelle que autre considération que ce soit. C’est plutôt sur des faits et actes.

En effet, Baba Dayo a muni deux carrefours « accidentogènes » du Boulevard de la Révolution de feux tricolores solaires au cours de l’année 2021. Il s’agit des deux premiers carrefours importants après  le pont d’Accart-Ville  en partance vers le stade Sangoulé Lamizana.

A première vue et pour le citoyen lambda, ce geste de la part d’un particulier peut paraître simple et pourrait passer inaperçu. Mais quand on sait l’importance d’un feu tricolore et le nombre de dégâts qu’il peut éviter, on ne peut rester indifférent face à de tels gestes de la part d’une personne privée.

Munir deux carrefours de feux tricolores dans une grande ville comme Bobo-Dioulasso revient à une préservation quotidienne de vies humaines. Pour qui connaît l’affluence sur les carrefours concernés surtout aux heures de pointe, on ne peut que voir dans ce geste un acte citoyen à saluer et à encourager.

Ces feux tricolores implantés par Baba Dayo à travers le groupe SOBUCOP, auront à garantir à chacun de ses usagers une relative sécurité routière. Partant de là, ce sont des milliers de vies qui sont sauvées et mises en sécurité par jour sur ces deux carrefours du Boulevard de la Révolution de Bobo-Dioulasso.

Baba Dayo, PDG du groupe SOBUCOP, notre homme de l’année 2021

Ces feux tricolores sont, signalons-le, solaires. Et cela présente plusieurs avantages.

Primo, ces feux ne cesseront jamais de fonctionner pour des problèmes de délestages car ils fonctionnent à l’aide du solaire qui est une énergie toujours disponible. Secundo, l’utilisation de cette énergie pour alimenter ces feux tricolores est un acte éco citoyen car le solaire est une énergie très peu polluante de l’environnement.

Tertio, le choix du solaire pour alimenter les feux, est judicieux car l’énergie solaire est inépuisable et présente à cet effet des perspectives de longévité pour l’infrastructure.  Aussi, une fois le coût de l’investissement rentabilisé, l’énergie devient gratuite.

Enfin Baba Dayo n’est pas allé chercher loin pour se procurer les feux tricolores. La confection des équipements a été confiée au jeune promoteur de feux tricolores solaires de Bobo-Dioulasso, Issouf Bara. Ce qui est de nature a soutenir et à faire du même coup la promotion de compétences locales.

Sans être exhaustif, ce sont autant d’avantages  que présentent les feux tricolores offerts par Baba Dayo à la commune de Bobo-Dioulasso au cours de l’année 2021 pour la sécurité routière de sa population. A imaginer que tous les opérateurs économiques de son gabarit fassent autant, la ville de Bobo verra son lot d’accidents considérablement réduit et cela au bonheur de sa population.

Notons que Baba Dayo est aussi présent dans le domaine du sport. Il a organisé aussi en 2021 des actions de solidarité à l’endroit des personnes vivant avec un handicap à Bobo-Dioulasso. Aussi, il est l’initiateur d’un tour cycliste dans la ville de Bobo dont l’objectif est de promouvoir cette discipline sportive  mais de surtout rapprocher les jeunes.

C’est autant d’actions au profit des populations de Bobo-Dioulasso qui ont motivé le choix de Baba Dayo par Ouest Info comme son homme de l’année 2021 de la ville de Sya.

Abdoulaye Tiénon/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap