Augmentation du prix du pain : Confusion, en attendant 22h

Les burkinabè qui consomment encore le pain au petit déjeuner sont actuellement dans la confusion par rapport à son prix.

En effet, la coordination des faitières des boulangeries a, dans un communiqué, annoncé l’augmentation du prix de la baguette de pain de 50 fcfa.

Cette information qui a suscité l’indignation de plus d’un burkinabè, est rapidement démentie par le ministère en charge du commerce. « Le prix du pain n’a pas connu d’augmentation » dément-il sur sa page Facebook.

A qui,  du ministère du commerce ou des boulangers faut-il croire ? À 22h ce mardi 24 mai pour le savoir car, c’est l’heure de l’entrée en vigueur de la hausse du prix de ce produit de grande consommation.

Capture du démenti du ministère en charge du commerce sur sa page Facebook

D’ailleurs, il y avait déjà des signes annonciateurs quant à l’augmentation  du prix du pain au regard de la flambée des prix de la quasi-totalité des produits de grande consommation.

Le 28 avril dernier en effet, l’information selon laquelle le prix du pain allait connaître une hausse  avait circulée sur la toile. Chose que le gouvernement avait démenti tout en précisant que : « La fixation du prix du pain n’est pas une décision unilatérale. C’est le comité tripartite (Etat-consommateurs et l’association des boulangers) qui est l’organe décisionnel ».

Le passage du prix du pain de 150 à 200fcfa annoncé ce jour a-t-il été décidé par le comité tripartite (Etat-consommateurs et l’association des boulangers) qui est l’organe décisionnel ? Peut-être pas, compte tenu du démenti du gouvernement.

Mais en attendant 22h pour savoir la vérité, les burkinabè face à la cherté de la vie qui devient de plus en plus insupportable, risque de retourner à la bouillie ou au to couché au petit déjeuner.

JK/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap