Attaque à main armée sur l’axe Banfora-Bobo : Les présumés braqueurs arrêtés

Les présumés auteurs du braquage d’un car de transport sur l’axe Banfora-Bobo seraient entre les mains de la police. En tout cas, c’est ce que Kantigui a ouïe dire le lundi 21 février 2022, dans la Cité du Paysan Noir.

Des sources proches d’Officiers de police judiciaire (OPJ) ont laissé entendre que les forces de sécurité ont mis le grappin sur six membres du commando qui a braqué le car, le samedi 19 février 2022, de la compagnie de transport RAKIETA en provenance de Banfora.

L’on se rappelle que cette attaque a fait à la date du dimanche 20 février 2022, cinq morts et plusieurs blessés. Kantigui a appris que ce coup de filet de la sécurité est intervenu à la cité frontalière de Santa (frontière Côte d’Ivoire). En attendant de connaître les contours de cette fusillade qui a donné du fil à retordre à la Sécurité quant à sa qualification d’ “attaque terroriste ou braquage”, les avertis de la question continuent à se poser des questions notamment sur le mode opératoire.

Kantigui a eu vent que généralement, ces braqueurs obstruent la voie avec des troncs d’arbres ou tout autre obstacle avant d’opérer. Pour ce cas, la voie était ouverte et les braqueurs se sont mis à mitrailler le car dès son apparition à leur hauteur.

Par ailleurs, il a été rapporté à Kantigui qu’un car d’une autre compagnie de transport desservant Banfora et qui a juste devancé celui de la compagnie victime, aurait également essuyé des tirs de ces bandits. Après avoir échappé, les passagers ont donné l’alerte à une escorte d’une compagnie minière et à un usager de la route qui était en voiture.

Source : Sidwaya

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap