Association des Hémophiles du Burkina Faso : une conférence pour parler de la maladie

L’association des Hémophiles du Burkina Faso (AHBF) a organisé, le samedi 1er février 2020 à Bobo-Dioulasso, une conférence sur l’hémophilie dans la salle de réunion du centre régional de la transfusion sanguine.

La conférence sur l’hémophilie a consisté à la présentation de deux communications ; l’une a porté sur l’AHBF et l’autre sur la maladie proprement dite. La troisième partie a été consacrée aux échanges avec les hommes de médias de la ville de Bobo.

De ces communications, on retiendra que l’hémophilie est une maladie hémorragique héréditaire due à l’insuffisance des facteurs de coagulation dans le sang.

On estime à plus de 10 000 le nombre des personnes atteintes au Burkina Faso. Chez les hémophiles, les blessures d’apparence mineurs peuvent entraîner des hémorragies internes ou externes difficile à contrôler, et pouvant conduire à la mort.

Les hémorragies touchant les articulations causent une douleur très aiguë, et des pertes fonctionnelles.

C’est pour mieux faire connaître cette maladie peu connue , qu’ est née l’AHBF en juillet 2015 , de la volonté et de la conjugaison des efforts des personnes Hémophiles ou parents , et des professionnels de la Santé publique de l’hôpital pédiatrique Charles De Gaulle et du Centre National de Transfusion Sanguine.

A ce jour, l’association compte une quatre vingtaine de patients. Ces principaux objectifs visent à regrouper, à aider et à représenter toutes les personnes concernées par l’hémophilie et les autres maladies hémorragiques rares.

Autres objectifs c’est de rendre accessible aux Hémophiles, le diagnostic et les traitements efficaces et aussi plaider pour la prise en charge intégrale des malades.

L’AHBF est affiliée à l’Alliance Franco – Africaine pour le Traitement de l’Hémophilie (AFATH), une branche de la Fédération Mondiale et accréditée à la Fédération Mondiale de l’Hémophilie en juillet 2016 à Orlando aux États-Unis ; elle a également signée en juillet 2017 un partenariat avec l’Association Française des Hémophiles sous l’égide de la Fédération Mondiale.

Un protocole d’accord est en cours de signature entre l’AHBF et le Ministère de la Santé du Burkina Faso.

A la fin de la cérémonie, un nouveau bureau régionale de l’AHBF a été mis en place , conduit par Yacouba Gnanou.

Biko

Laisser un commentaire