Association Bognamassédji : des tables-bancs pour l’école primaire publique de Dinderesso

L’association « Bognamassédji » qui regroupe des burkinabè résidant en Allemagne, a fait don de mobiliers à l’école primaire publique de Dinderesso, village rattaché à l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso, le vendredi 31 janvier 2020. C’était en présence de Hermann Sirima, maire dudit arrondissement.

20 tables bancs, 4 bureaux pour enseignants et 6 armoires métalliques, c’est la contribution de cette association à l’amélioration des conditions d’études dans cette école.

Cette remise selon Adama Dembélé dit Djah Barro, responsable de l’association, est la concrétisation d’une promesse faite à cette école. « Nous étions de passage dans cette école il y a de cela quelques années. Les conditions dans lesquelles nous avons trouvé les élèves nous ont touchés. Nous avons donc décidé d’apporter notre touche à l’amélioration des conditions des élèves. Avec une vidéo que nous avons réalisé ce jour, nous avons pu toucher la sensibilité des uns et des autres qui n’ont pas hésité à mettre la main à la poche pour faire de cette remise, une réalité » a-t-il expliqué.

Avec ce don, l’association espère non seulement contribuer à l’amélioration des conditions d’études dans cet établissement mais aussi, rappeler aux uns et aux autres que ; « l’état à lui-seul, ne peut tout faire ».

Ces 20 tables bancs selon le directeur de l’école qui dit manqué de mots pour exprimer sa joie, ne sont pas de trop car le besoin dit-il, était là.

Premier responsable de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso dont relève ce village, le maire Herman Sirima a salué l’initiative de cette association qui s’inscrit en droite ligne avec sa politique éducative.

Cette remise selon Adama Dembélé dit Djah Barro, responsable de l’association, est la concrétisation d’une promesse faite à cette école

Aussi, souhaite-t-il que d’autres bonnes volontés, mêmes celles vivant hors du pays, emboîtent le pas de cette association car dit-il, « c’est ensemble que nous pourrons relever le défi de développement de notre pays qui, il faut le dire, ne peut s’opérer sans une bonne éducation à la base ».

Pour sa part, l’association ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après ces équipements offerts, elle compte dans les mois à venir, réaliser un forage au profit de la communauté éducative de cette école afin de lui offrir de l’eau potable.

L’association « Bognamassédji » qui signifie le « retour du bien fait » en français, regroupe, précisons-le de jeunes burkinabè résidant en Allemagne.

Ce don a été possible grâce aux membres de cette association mais aussi des amis ou partenaires au groupe, qui ont été touchés par les conditions des enfants de cette école décrites dans la vidéo.

Jack Koné

Laisser un commentaire