Art dramatique et audiovisuel: Les acteurs de Bobo se familiarisent avec les textes du BBDA en matière du droit d’auteur

image_pdfimage_print

Le bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) a initié ce mercredi 30 juin 2021, un atelier de formation des acteurs de la filière art dramatique et audiovisuel. Cette session de formation a eu lieu dans les locaux du siège régional de l’institution à Bobo-Dioulasso en présence du directeur général du BBDA, Wahabou Bara.

Selon le directeur général du BBDA, Wahabou Bara, cette rencontre d’échanges avec les acteurs de la filière art dramatique et audiovisuel fait suite au programme d’activités 2021 du BBDA, validé par son conseil d’administration.

Il fait remarquer que ces acteurs éprouvent beaucoup de difficultés dans le processus de déclaration de leurs œuvres. Et cela s’explique par la non maîtrise du mécanisme de la répartition des droits d’auteur et aussi des devoirs des membres du BBDA, d’où l’importance de cet atelier.

Le directeur général rappelle que sur le plan juridique, le BBDA s’est doté d’un nouveau règlement, le 8 octobre 2020, un document qui permet la classification des genres et l’affectation des coefficients aux différentes œuvres reçues. A en croire Wahabou Bara, une chose est d’avoir le document et une autre est de travailler à sa vulgarisation auprès des parties prenantes.

Il souligne que la répartition des droits d’auteurs est un processus qui découle de la documentation des œuvres dans la gestion collective et consiste aussi à l’affiliation de l’adhérent à l’organe de gestion collectif qu’est le BBDA. Encore faut-il que cette déclaration des œuvres soit saine car selon le directeur général du BBDA, c’est l’ensemble des membres de l’institution qui constituent le répertoire des différents titulaires du droit.

Pour Issouf Tapsoba président de la commission technique d’identification des œuvres littéraires et artistiques, tout est parti du constat que des documents reçus étaient mal remplis.

Et pour lui, cet atelier est une aubaine pour les acteurs de l’art dramatique et audiovisuel de renforcer leurs connaissances sur le BBDA et son fonctionnement mais aussi sur leurs devoirs en tant qu’acteurs.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.