Arrondissement 7 de Bobo : les habitants du non loti du secteur 29 et le maire à couteaux tirés

Ce mercredi 6 mai 2020, les résidants de la zone non lotie du secteur 29 de Bobo- Dioulasso ont animé une conférence de presse pour dénoncer disent-ils, un abus de pouvoir du maire de l’arrondissement 7 de ladite ville. Ce point de presse fait suite à la décision de Hermann Sirima, maire dudit arrondissement de détruire les habitations érigées dans cette zone. Les résidants ont jusqu’au 15 mai 2020, pour quitter les lieux, délai imposé par le maire de l’arrondissement 7.

Ce sont, 183 personnes dont 38 déplacés internes, selon Abdoul-Karim Ouédraogo, porte-parole des résidents, qui n’auront nulle part où aller si la décision de Hermann Sirima venait à être exécuté. Dit-il qu’à part les 38 déplacés, ils sont tous installés dans cette zone depuis 2016, et aucun communiqué ne l’a interdit à l’époque. Que le maire de l’arrondissement 7 décide de la démolition des habitats qui s’y trouve sans raisons apparentes, relève d’un abus de pouvoir, à en croire le grognement des résidents.

A ces propos, Etienne Bako, secrétaire général du maire de l’arrondissement 7 répond. Quand ces résidents disent être sur le point d’être déguerpis sans raison valable, n’est pas avéré, selon lui. Du point de vue de la loi, se justifie-t-il, il est interdit à toute personne physique et morale d’occuper un terrain, sans titre légal.

Quant aux résidents par la voix de leur porte-parole, ils se disent être prêt à quitter les lieux à condition que Hermann Sirima leur trouve une mesure d’accompagnement, concrètement, un relogement. Mais cette proposition semble ne pas être bien accueillie du côté de la mairie de l’arrondissement 7 car pour elle, les populations ont toujours, dans ces cas de figure, crée une situation illégale et veulent que l’autorité la légalise.

Pour ce qui est de la date du déguerpissement, elle était fixée au 5 mai. Mais à l’issue d’une concertation des habitants de cette zone non lotie avec Hermann Sirima, le déguerpissement fut maintenu pour le 15 du même mois.

Abdoul – Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire