Arrondissement 7 de Bobo: le maire face aux résidents de la zone non lotie du secteur 22

Le maire de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima a rencontré les résidents de la zone non-lotie du secteur 22, le dimanche 11 octobre 2020. Il était question de rassurer ces populations quant à la question de l’apurement du passif foncier.

Echanger avec les résidents du non loti du secteur 22 sur l’apurement du passif est le principal objectif de la rencontre du maire Herman Sirima avec ces populations.

Pour lui, la rencontre a consisté à leur expliquer, ce qui se passe à la mairie de l’arrondissement 7 et ce qui est entrepris comme politique sur la gestion  de la question foncière depuis quatre ans. « Nous avons établi un planning que nous attendons de dérouler, il y a un travail qui est fait tant avec les promoteurs immobiliers qu’avec la mairie de l’arrondissement 7 » a fait savoir le maire Herman Sirima.

Il a toutefois indiqué qu’il est de tradition pour la mairie de l’arrondissement 7 de Bobo, d’être à l’écoute de ses populations et surtout de rendre compte.

De l’avis des résidents du non loti, cette rencontre est la bienvenue car elle a permis de lever plusieurs inquiétudes. « Cette rencontre est la bienvenue car nous l’attendions depuis un moment pour nous donner l’assurance que tout est mis en œuvre pour nous sortir de cette impasse liée au passif foncier » a signifié Salifou Ganou porte-parole des résidents du non-loti.

A travers cette rencontre, s’est-il rassuré car dit-il, à entendre le maire, les inquiétudes sont pour la plus part levées. Ainsi, a-t-il maintenant souhaité  que ces promesses de solutions soient une réalité au grand bonheur des populations vivant dans des situations irrégulières.

LD

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire