Arrondissement 5 de Bobo: le maire Christophe Sanon en visite de chantiers

Le maire de l’arrondissement 5 de la commune de Bobo-Dioulasso, Christophe Sanon a organisé une visite de quelques chantiers d’ouvrages en cours de réalisation dans son arrondissement. Objectif, constater l’état d’avancement des travaux de ces infrastructures. Ainsi, le chantier des caniveaux réalisés à Sarfalao qui manque de remblai, au chantier d’un pont de franchissement dans le village de Pala en passant par celui du marché de Sarfalao, c’est un constat plus ou moins satisfaisant qu’ont fait le maire et son équipe. C’était dans la matinée du vendredi du 10 avril 2020.

Constater de visu l’état d’avancement des travaux des chantiers en cours dans son arrondissement est le principal objectif de la sortie terrain du maire de l’arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso, Christophe Sanon.

D’abord sur le chantier achevé des caniveaux et ouvrages de franchissement de Sarfalao, le maire a constaté qu’il manque de remblai à certains endroits, rendant ainsi difficile le parcours des usagers.

A cette situation, il a fait prendre note par ses services pour que du sable soit trouvé pour parachever ces ouvrages au grand plaisir des populations riveraines.

Après ce chantier, c’est au tour du marché de Sarfalao en construction de recevoir la délégation du conseil municipal de l’arrondissement 5.

A cet endroit, Christophe Sanon constate avec satisfaction l’avancement des travaux même si une difficulté mineure s’y était invitée. « Pour l’état d’avancement des travaux, nous sommes actuellement à 8%. Nous sommes en phase de fondation pour le gros béton et pour les autres blocs, nous sommes au niveau des fouilles. Nous avons rencontré une petite difficulté d’eau liée au forage mais ça, c’est maintenant résolu et actuellement tout est ok. Nous pouvons rassurer que ce petit temps perdu n’impactera pas le délai prévu pour la fin des travaux. Si tout se déroule normalement, l’ouvrage sera livré en février 2021 » a rassuré Salifou Nana, conducteur des travaux dont l’exécution est confié à la Société générale du Kadiogo (SO.GE.K).

Cap sur le village de Pala

Pour terminer la visite du jour, le maire et sa délégation se sont rendus à Pala, un village rattaché à l’arrondissement 5. Dans ce village, c’est un ouvrage de franchissement qui est en cours de réalisation.

A ce niveau, les travaux sont à la traine. Pour cause, Tasséré Ouédraogo, technicien de l’entreprise IGK en charge des travaux de construction du pont explique : « cela fait un mois que nous avons commencé les travaux mais nous n’arrivons pas à avancer car nous avons un problème de fonds. Jusque-là, c’est l’entreprise qui exécute les travaux sur fonds propre. Nous attendons de percevoir un peu de fonds du maître d’ouvrage pour pouvoir accélérer le chantier afin de l’achever avant la saison hivernale. Nous sommes sûrs que si les fonds se rendent disponibles, un mois et demi suffisent pour rendre disponible l’infrastructure ».

Et au maire Christophe Sanon de déplorer la situation avant de faire la promesse de soumettre la doléance à l’autorité communale qui assure la maîtrise d’ouvrage.

Christophe Sanou « satisfait dans l’ensemble »

Tout compte fait, le maire s’est montré satisfait dans l’ensemble. Et à l’issue de la tournée, il situe le contexte de son action. « Le conseil de l’arrondissement a décidé de faire une sortie-terrain pour voir la réalité des chantiers pour se rassurer de leur état d’avancement. Nous avons constaté le manque de terre pour les remblais au niveau de la réalisation des caniveaux à Sarfalao. Pour le marché du même quartier (Sarfalao), on constate que les travaux avancent bien car l’implantation est finie et c’est l’étape des fouilles et leur bourrement qui est en cours. Mais pour le chantier de Pala, il y a un grand retard et on va essayer de revoir cela. Nous avons échangé avec l’équipe en charge des travaux et les raisons sont maintenant connues. A ce sujet, je rencontrerai le maire de la commune qui est l’ordonnateur du budget de ce chantier et ensemble on verra comment faire pour que les travaux puissent avancer afin de les finaliser avant l’hivernage » a expliqué le maire Christophe Sanon.

Rappelons que le coût de réalisation du marché de Sarfalao s’élève à environ 2,2 milliards de FCFA sur fonds des commerçants et le coût de réalisation de l’ouvrage de franchissement de Pala s’élève à environ 30 millions de FCFA sur le budget de la commune de Bobo-Dioulasso.

Abdoulaye Tiénon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire