Arrondissement 4 de Bobo : le maire Bakoné “trahi” par son 1er adjoint !

image_pdfimage_print

Dans l’affaire dite de recensement des habitats des secteurs 24 et 33 dans l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso qui a failli tourner au vinaigre le 28 décembre 2020, le maire dudit arrondissement, Ladji Bakoné Millogo, semble avoir été « trahi » ou lâché par son 1er adjoint, Mathieu Sanou.

Dans une conversation téléphonique qui circule dans des groupes de réseaux  sociaux, Mathieu Sanou échange avec une personne qui, vraisemblablement, serait un des opposants au projet de comptage des habitats aux secteurs 24 ou 33.

Et l’homme ne passe pas par quatre (04) chemins pour vilipender son collaborateur, le maire. « M’avez-vous vu ou entendu dans cette histoire ? Vous devrez me connaître maintenant. Si vous voyez une action dans laquelle je ne me suis pas impliqué, vous devrez comprendre qu’il y anguille sous roche car moi je ne rentre pas dans tout ce qui est flou. Si c’était clair, je vous aurais déjà informé » s’est-il lavé les mains avant d’ajouter : « J’en étais sûr que ça se passerait ainsi. Moi je ne suis pas dedans. Et j’ai été clair avec lui ».

A la question de son interlocuteur de savoir à quel niveau était le projet, le collaborateur du maire de ne gène pas de lui donner les détails.  « Il veut reprendre  encore. Comme on ne peut pas tout dire au téléphone, je t’expliquerai quand on se verra. En tout cas il nous a appelés pour dire que comme il n’y avait pas eu de communication autour du projet, qu’il irait à Borodougou, Kua et chez vous dans la zone non lotie, pour échanger avec les uns et les autres. Moi je lui ai fait savoir que c’était déjà gâter et que les gens n’allaient plus l’écouter car tous, sont encore en colère.  Mais vous le connaissez » a-t-il dévoilé.

En essayant de s’informer de ce que le projet de comptage des habitats dans les secteurs 24 et 33 aurait été décidé en conseil,  le premier adjoint au maire balai de revers de main « la sincérité » de cette version. « C’est un gros mensonge » a-t-il dit.

Pour convaincre son interlocuteur, l’homme tente d’expliquer les démarches du maire en vue de convaincre les populations qui du reste, se seraient soldées par un « échec ». « Ils étaient à Borodougou où ils ont été très bien humiliés. A Kua, c’était chaud car on a faillit les lyncher. Je me demande s’ils vont accepter venir dans la zone non lotie » a-t-il informé son interlocuteur à qui, il demande de rester vigilant. « Tout ce qu’ils viendront vous dire est archi faux. Le mandat est fini. Bakoné cherche juste de l’argent. Sinon il ne peut plus rien faire. Pour ces quelques jours qui restent, Bakoné ne peut plus régler votre problème de non loti. Il est en faite en train de courir pour se faire de l’argent parce qu’il sait que c’est fini pour lui » a-t-il enfoncé le clou.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.