Arrondissement 4 de Bobo: déterrement de bornes « illégalement » implantées au secteur 33

Bakoné Millogo, maire de l’arrondissement n°4 de Bobo-Dioulasso a procédé ce vendredi 4 septembres 2020, au lancement d’une opération de déterrement de bornes  « illégalement » implantées, selon ses propos, au secteur 33 dans ledit arrondissement. A travers cette action, le maire dit vouloir lancer un appel à la vigilance de la population sur la question foncière.

Bakoné Millogo, maire de l’arrondissement n°4 de Bobo-Dioulasso a procédé ce vendredi 4 septembres 2020, au lancement d’une opération de déterrement de bornes « illégalement » implantées, selon ses propos, au secteur 33 dans ledit arrondissement. A travers cette action, le maire dit vouloir lancer un appel à la vigilance de la population sur la question foncière.

Lesdites parcelles ont été vendues entre 3.5 et 4 millions de FCFA, les plus grandes à 10.5 millions environ, a-t-il ajouté.

Ni la mairie, ni l’urbanisme ne sont au courant de ce parcellement, a précisé Bakoné Millogo, qui a profité appeler la population à la prudence afin de ne pas se faire arnaquer par des promoteurs immobiliers non en règle vis-à-vis de la loi foncière.

Concernant son arrondissement, une seule société immobilière est reconnue, « Bo Solide », a signifié Bakoné Millogo, et ce n’est visiblement pas elle qui a procédé à ce bornage.

En déterrant ces bornes, si le présent promoteur immobilier se sent lésé par l’autorité communale, a notifié Bakoné Millogo, qu’il saisisse les juridictions compétentes pour se faire rétablir dans ces droits.

Mais si après cette opération il récidive, la riposte, prévient le maire de l’arrondissement n°4, sera plus « musclée », qui pourra même conduire à son « arrestation ».

La superficie occupée par contre est inconnue, puisque le promoteur immobilier en cause n’a suivie aucune procédure légale, a laissé entendre Bakoné Millogo.

Abdoul-Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire