Arrondissement 3 de Bobo: démolition d’une réserve illégalement occupée

Dans le cadre de l’assainissement du domaine foncier, Monsieur le Maire de l’arrondissement n°3 a entrepris depuis l’année 2017 une série de sensibilisations relatives à des cas de spéculations foncières liées précisément à l’érection de nouveaux habitats spontanés au sein des différents secteurs de l’arrondissement.

Des sorties de terrains et communiqués radiodiffusés ont été effectués dans ce sens.

En dépit de ces actions dissuasives, il est regrettable de constater la poursuite de l’occupation illégale et anarchique de terrains dont le cas le plus récent a été constaté au secteur 31 à travers l’occupation illégale de la réserve administrative formant la parcelle 00, lot 01 de la section 367 morcelée et vendue par un individu mal intentionné du nom de Traoré Zakaria à des fins de construction d’habitats spontanés.

Par ailleurs, selon des informations recueillies, cet individu n’étant pas à son premier forfait, serait en contact avec un promoteur immobilier.

Ainsi, la mairie de l’arrondissement n°3, en collaboration avec la Direction de l’Urbanisme, de la Construction et du Foncier Communal (DUCFC) et la police municipale a entrepris depuis le 31 août 2020, des démarches en vue de la démolition pure et simple des habitats spontanés érigés sur ladite réserve et des poursuites judiciaires ont été engagées contre l’intéressé.

La Mairie de l’arrondissement n°3 voudrait, par la présente, décliner toute responsabilité concernant les éventuels désagréments qui pourraient subvenir suite à la démolition des habitats spontanés érigés sur le site et invite l’ensemble de la population à la vigilance, à la collaboration et surtout au sens du civisme en vue d’un développement harmonieux de l’arrondissement n°3.

Le Chargé de Communication et des relations publiques

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire