APSB/Houet : Une table ronde pour célébrer la journée internationale des secrétaires

Chaque dernier jeudi du mois d’avril est dédié aux secrétaires professionnels du monde entier.  Cette journée a été célébrée en différé à Bobo-Dioulasso, le samedi 29 mai 2021 par la section du Houet, de l’association professionnelle des secrétaires du Burkina (APSB/Houet) et ce, à travers une table ronde.

 « Secrétariat et entrepreneuriat ». C’est sous ce thème qu’est célébrée en différé, la journée internationale des secrétaires à Bobo-Dioulasso.

« Chaque dernier jeudi du mois d’avril est dédié aux secrétaires professionnels du monde entier pour célébrer et magnifier ce corps de métier » a fait savoir la présidente de la section Houet de l’APSB, Marie Jeanne Kaboré.

L’association est selon elle, un cadre d’échange, de concertation, de conseil et de formation par excellence. L’objectif poursuivi par l’APSB est ainsi le soutien et la valorisation de la profession de secrétaire par la formation afin de renforcer les capacités professionnelles des membres.

Pour elle, un secrétaire est avant tout un entrepreneur et être entrepreneur signifie s’investir pleinement dans son idée et croire à son projet. Ce qui conduit à être plus efficace dans le travail et à mener ses tâches plus rapidement.

Une photo de famille pour immortaliser l’évènement

La secrétaire dit-elle, peut de ce fait, contribuer efficacement à booster les activités de son institution pour atteindre davantage les objectifs assignés. « Ne dit-on pas qu’une secrétaire mal formée est un capital mal géré » a-t-elle relevé l’importance de la fonction de secrétaire.

Communicatrice lors de la table ronde, Francine Kongo fait savoir que sa communication vise à définir les notions de secrétariat et d’entrepreneuriat, de déterminer les liens qui peuvent exister entre secrétariat et entrepreneuriat, approfondir les connaissances sur la notion de l’entrepreneuriat tout en situant les limites et les avantages afin de faire des propositions d’idées de business qu’un secrétaire peut entreprendre.

S’adressant aux secrétaires, elle les a invités à avoir de l’ambition et abandonner l’idée qu’une secrétaire est condamnée à rester dans cette profession jusqu’à sa retraite. Elle rappelle que c’est une profession comme toutes les autres avec des possibilités d’évoluer. Pour elle, il faut juste s’y mettre et apprendre d’autre chose en plus de sa profession.

Cette table ronde qui a connu la présence de la coordonnatrice des sections APSB de l’Ouest, Mme Sétou Barro/HEMA, a été parrainé par le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou. Il a exhorté les participantes à s’inscrire dans la dynamique du thème de l’activité pour leur propre épanouissement selon lui.

Il convient de faire savoir que l’APSB célèbre ses 30 ans d’existence à Bobo-Dioulasso du 26 au 31 juillet 2021.

Lass & Abdoulaye Konkombo (stagiaire)/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire