Allons à Bobo : Un festival pour promouvoir et diffuser la musique de la région des Hauts-Bassins

La cérémonie d’ouverture de la première édition du Festival de Musique “Allons à Bobo” (FEMABO) a eu lieu ce mercredi 4 mai à l’espace Ganaso à Bobo-Dioulasso.

Le Festival « Allons à Bobo » a pour objectif de promouvoir et diffuser la musique de la région des Hauts-Bassins afin que les artistes locaux puissent être connus à l’extérieur.

C’est dans un espace plein air et une bonne ambiance qu’a débuté le festival. La cérémonie d’ouverture a été lancée sous le patronage du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, représenté par son conseiller technique en charge de la culture.

Cinq (05) jours durant (du 4 au 8 mai), cette première édition de ce festival, va dérouler un programme riche, avec pour menu principal, des prestations d’artistes venus d’autres régions du pays.

Le promoteur (au milieu) accompagné de personnalités de la région

Au programme, il y a aussi un espace maquis, un espace enfants avec des jeux vidéo et des balançoires pour égayer les enfants.

Evènement culturel, ce festival a  au programme,   la valorisation de la parenté à plaisanterie à travers des journées dédiées aux communautés. Pour cette première journée, ce sont les communautés bôbô, dafing et peulh qui sont à l’honneur.

La tenue effective de ce festival est pour son promoteur Siaka Coulibaly plus connu sous le nom « Lombardy », un pari réussi.

En témoigne selon lui, la mobilisation de la population et des autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses de la ville de Bobo. Celui-ci lance ainsi un appel à un plus grand engouement autour de l’évènement pour le faire grandir car ce projet appartient désormais à tous les burkinabè.

Astride Faouzia Sanou/stagiaire

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap