Alassane Bala Sakandé : “Les affirmations selon lesquelles rien n’est fait pour équiper l’armée ne sont pas fondées”

image_pdfimage_print

Le face-à- face entre les députés de la 8ème législature et les populations des Hauts-Bassins sont mis à profit par ces dernières pour demander des comptes aux élus du peuple sur diverses questions en lien avec la vie de la nation.

Comme il fallait s’y attendre, la question de l’insécurité  (le terrorisme en particulier) est revenue à plusieurs reprises et des populations se sont demandé si réellement quelque chose était faite en la matière surtout, l’équipement des FDS.

Et le président du parlement, Bala Alassane Sakandé de balayer cette information d’un revers de main. « Les affirmations selon lesquelles, rien n’est fait pour équiper l’armée, ne sont pas fondées » a-t-il signifié.

Du reste, il a laissé entendre  que près de 725 milliards de FCFA ont et vont être investis dans la lutte contre le terrorisme, notamment dans la formation et l’équipement des Forces armées au Burkina Faso.

Le hic selon lui, se situe au niveau de la lenteur d’acheminement du matériel par le fait qu’il faut beaucoup d’autorisations en particulier celles des pays fournisseurs, des organisations sous régionales et des pays par lesquels, les armes doivent transiter ou survoler.

Les premières journées parlementaires de l’assemblée nationales rappelons-le, se tiennent dans la capitale économique du Burkina Faso du 1er au 03 juillet 2021. Ces journées constituent pour les députés, une tribune pour faire le bilan partiel de leurs actions.

Jack Koné/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.